/news/coronavirus

Le Méga Fitness Gym maintenant fermé, plusieurs heures après l'ordonnance de la Santé publique

Les employés du Mega Gym Fitness ont finalement fermé la salle d’entrainement vers 14h45, plusieurs heures après que la santé publique ait ordonné la fermeture de l’entreprise à la source d’une éclosion de 68 cas de COVID mercredi matin.

• À lire aussi: Hausse abrupte des cas à Québec: «On l'a carrément échappé», estime Labeaume

Sur place, un représentant de la santé publique était présent et attendait l’assistance de la police de Québec pour faire exécuter l’ordonnance de fermeture annoncée vers 9h mercredi matin.

PHOTO STEVENS LEBLANC

 

À 14h45, c’est un entraineur de la salle d’entrainement de l’avenue Saint-Jean-Baptiste qui est venu mettre une chaine après la porte avant que les policiers se présentent. Depuis quelques minutes déjà les clients refoulés à la porte, les employés indiquant qu’ils fermeraient ensuite la salle.  

 Or, à peine 10 minutes plus tard, trois voitures du SPVQ sont arrivées sur place pour procéder à l’avis de fermeture de l’endroit. L’entraineur Dave Aubé-Ouellet, responsable du gym en l’absence de Daniel Marino, a écouté les consignes des policiers ainsi que des représentants de la santé publique.

Après avoir vérifié que l’endroit était bien fermé à clé, les policiers ont rapidement quitté les lieux. Le tout s’est fait dans le calme. «On collabore», dit M. Aubé-Ouellet à la fin de la discussion avec la santé publique.

Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoît Dutrizac, sur QUB radio:

 

La santé publique ordonne la fermeture  

La santé publique de la Capitale-Nationale a finalement ordonné la fermeture du Méga Fitness Gym de Québec mercredi matin après qu’une éclosion ait causé près de 70 cas dans les derniers jours. En début d’après-midi, l’ordonnance n’avait toutefois pas encore été appliquée.

Par voie de communiqué, le CIUSSS de la Capitale-Nationale explique avoir communiqué sa décision à l’exploitant tôt en matinée. 68 cas ont été jusqu’à présent confirmés et les clients du Méga Fitness Gym sont associés à «au moins huit (8) éclosions dans leurs milieux de travail» selon le CIUSSS.

«Toute activité à cet endroit est ainsi interdite jusqu’à nouvel ordre», souligne Mathieu Boivin, porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Évidentes lacunes sanitaires 

Le directeur régional de santé publique André Dontigny avait confirmé mardi que des équipes de son département avaient été envoyées au gym pour analyser les mesures mises en place à la suite de l’éclosion.

La menace d’une fermeture planait depuis quelques jours, la Santé publique appelant l’établissement à collaborer. «Si la situation était de l’ordre où on est obligé d’envisager une fermeture, on va le faire», avait à ce moment assuré le Dr André Dontigny.

PHOTO STEVENS LEBLANC

Mercredi, la Santé publique a confirmé que la visite des lieux avait permis de constater «d’évidentes lacunes sanitaires».

«Pas de contrôle de la présence de symptômes à l’arrivée de la clientèle et des travailleurs, clients qui s’entraînent à moins de deux mètres l’un de l’autre, protection individuelle inadéquate pour travailleurs sur place», a notamment observé le CIUSSS, qui entend prendre les moyens pour contrer «toute menace à la santé et la sécurité de la population».

«Dans le contexte épidémiologique actuel, nous n’hésiterons pas à utiliser tous les moyens et leviers à notre disposition à cette fin», indique-t-on dans le communiqué de presse.

Encore accessible en après-midi 

L’ordonnance de fermeture, signifiée au gym en matinée, n’était toutefois pas encore appliquée en début d’après-midi, mercredi. Sur place, Le Journal a pu constater que des clients entraient et sortaient sans problème.

«Je n’étais pas au courant qu’ils allaient fermer le gym. Je n’ai pas peur. Je garde mon masque et je désinfecte les machines quand j’ai fini», a affirmé Charles-David Dufour, rencontré à la sortie du gym auquel il n'est abonné que depuis cinq jours.

Un autre client avait même le sens de l’humour. 

«Je n’ai pas de problème. J’ai été vacciné. J’ai bien plus peur de ma femme que de ça», a confié cet homme qui a préféré garder l’anonymat.

Ne sachant pas si le gym était toujours ouvert, des clients comme Mario Bernard se sont présentés dans le stationnement mercredi matin.

«Tout est beau là-dedans. Tout est propre. Il y a du nettoyant partout. C’est surprenant. J’espère que je ne l’ai pas. J'y suis allé hier et avant-hier. Je vais aller chercher mon équipement et je vais venir m’entraîner si ce n’est pas fermé», a dit Mario Bernard, qui est membre depuis 10 ans. 

Pas de nouvelles du propriétaire 

Le propriétaire de l’établissement, Dan Marino, s’était souvent fait entendre contre la fermeture des salles de conditionnement physique dans la dernière année.

Il n’a pas commenté les événements des derniers jours, puisqu’il serait «en convalescence», selon le gérant du gym.

- avec la collaboration de Diane Tremblay

Dans la même catégorie