/news/coronavirus

L’Ontario «s’en va vers la catastrophe»

La situation épidémiologique en Ontario est extrêmement préoccupante. Montée rapide des variants, des hospitalisations, dont 421 patients aux soins intensifs, le plus grand nombre jamais eu dans cette province depuis le début de la pandémie, font craindre le pire. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Le Québec devrait tirer des leçon de la «catastrophe» en Ontario

• À lire aussi: 1025 nouveaux cas au Québec

• À lire aussi: Dépistage massif: 44 cas de COVID-19 au Séminaire Saint-François

Selon le Dr Hugues Loemba, virologue et professeur à l’Université d’Ottawa, malgré les appels des médecins et des autres experts à resserrer les mesures, la province «est en train de l’échapper» alors qu’elle n’est qu’au début de la troisième vague. 

Pas moins de 2333 nouveaux cas ont été rapportés mercredi en Ontario, ainsi que 15 décès.

«On est en train de l’échapper! C’est pas mal sérieux», lance le Dr Loemba en entrevue à Mario Dumont. 

«On est juste au début de la troisième vague, on n’est pas encore au pic! Ça fait plusieurs semaines que plusieurs experts de la santé et des médecins demandent d’augmenter les restrictions, mais on n’est pas toujours entendus. Il y a un semblant de relâchement avec le printemps, donc il y a beaucoup d’ingrédients qui favorisent la montée de variants», déplore le Dr Loemba.

Au Québec, le Collège des médecins demandait au gouvernement de resserrer les mesures sanitaires, et ce, dès le 27 mars dernier, sans avoir réponse à leur demande. 

Le 31 mars, l’ordre professionnel a de nouveau interpellé le gouvernement Legault. 

«Compte de l’évolution récente de la pandémie, le CMQ demande au gouvernement de reconsidérer l’allègement des mesures sanitaires, pour tenir compte des signaux d’alarme et de l’avis de nombreux experts», a indiqué l’organisation sur Twitter. 

«Si on ne fait rien, s’il n’y a pas de confinement assez drastique, on va au niveau de la catastrophe», a conclu pour sa part le virologue ontarien. 

La mise en place d’un nouveau confinement, et même la fermeture des écoles, sont des scénarios évoqués chez nos voisins. 

Le premier ministre Doug Ford prévoit faire une annonce demain (jeudi) concernant la situation dans sa province. 

Dans la même catégorie