/regional/estduquebec/basstlaurent

Hausse importante des variants au Bas-Saint-Laurent

La situation épidémiologique est toujours critique au Bas-Saint-Laurent, où l’on rapporte 414 cas de variants présomptifs. La région a enregistré 59 nouvelles infections jeudi.

• À lire aussi: Capitale-Nationale : la santé publique anticipe une hausse exponentielle

• À lire aussi: L’Ontario à nouveau confiné pour 28 jours

• À lire aussi: Québec accusé d’avoir déconfiné trop vite

Le Bas-Saint-Laurent basculera donc au palier rouge dès jeudi 20 h pour tenter de limiter la propagation du virus.

Les MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska sont particulièrement touchées. On compte 219 cas actifs à Rivière-du-Loup, ce qui représente 627 cas par 100 000 habitants.

La Santé publique soutient que comme les écoles sont déjà fermées à Rivière-du-Loup et au Kamouraska depuis quelques jours, les mesures additionnelles imposées À Québec, Lévis et Gatineau ne sont pas appliquées dans la région pour l’instant.

«On a, en ce moment, des actions avec les écoles là où la transmission était très forte et on voit déjà un certain nombre de résultat favorable», a expliqué le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Dr Sylvain Leduc.

Cependant, de nouvelles infections sont rapportées dans d’autres MRC plus à l’Est du territoire. Trois groupes-bulles sont présentement en isolement à Rimouski après des cas à l’école secondaire Paul-Hubert et au Centre de formation Rimouski-Neigette (CFRN). Un appel au dépistage a aussi été lancé pour ces nouveaux cas.

Les restaurants doivent encore fermer leur salle à manger

Les assouplissements annoncés dans les zones rouges dans les derniers jours seront également appliqués dans la région.

L’impact significatif de ce changement de palier se fait sentir surtout chez les restaurateurs, qui doivent fermer leur salle à manger pour une troisième fois.

Le co-propriétaire du restaurant Yin Yan Sushi demande de l’aide du gouvernement. «On a des inventaires pleins encore pour Pâques, qui va les payer? C’est nous qui va les supporter, là c’est assez!» s’est exclamé Yan Hallé.

Des doses de vaccin supplémentaires dans les prochains jours

Dans la prochaine semaine, le Bas-Saint-Laurent va recevoir 5 004 doses de vaccins supplémentaires, provenant de la région montréalaise.

Ces doses seront administrées à des personnes qui avaient déjà des rendez-vous en mai. Ces rendez-vous seront déplacés la semaine prochaine afin d’accélérer la vaccination des premières clientèles prioritaires. Les personnes concernées seront toutes contactées par l’équipe de la vaccination au cours des prochaines heures.

Pendant le mois d’avril, 36 700 doses de vaccins seront administrées dans la région. À la fin du mois, plus de 60 000 doses devraient donc avoir été distribuées à la population du Bas-Saint-Laurent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.