/news/coronavirus

Les variants mènent la 3e vague en Ontario; des personnes plus jeunes aux soins intensifs

Les variants de la COVID-19 qui sont à l’origine de la troisième vague qui déferle en Ontario, s’attaquent aux personnes plus jeunes qui sont désormais plus nombreux aux soins intensifs, montrent les dernières modélisations rendues publiques jeudi. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Des Ontariens se font vacciner au Québec

• À lire aussi: L’Ontario «s’en va vers la catastrophe»

Selon les autorités de la santé ontariennes, le risque d'admission aux soins intensifs est deux fois plus élevé, tandis que le risque de décès est 1,5 fois plus élevé avec le variant britannique (B.1.1.7), rapporte Global News. 

«Nous sommes dans la troisième vague de la pandémie. Alors que les nouveaux variants se propagent, vous allez voir la COVID tuer plus rapidement, et les plus jeunes», a déclaré le Dr Adalsteinn Brown, coprésident de la Table consultative scientifique de l'Ontario sur la COVID-19 en point de presse. 

Les cas sont en hausse et le taux de positivité des tests est supérieure à la ligne rouge de contrôle dans la plupart des bureaux de santé publique, selon les documents.

L’Ontario a rapporté 2 557 nouveaux cas de COVID-19 jeudi, la huitième journée où le bilan dépasse les 2000 cas quotidiens. 

Le Dr Brown a ajouté que désormais des familles entières sont hospitalisées et parce que certains hôpitaux sont surchargés, certaines sont séparées dans divers établissements. 

Les responsables de la santé ont également averti que l'augmentation des admissions aux soins intensifs en raison du COVID menaçait la capacité des hôpitaux à prendre en charge les patients ayant d'autres problèmes, y compris les «admissions régulières aux soins intensifs».

Pas moins de 245 367 cas chirurgicaux sont en attente en Ontario en raison de la pandémie.

Le premier ministre Doug Ford devrait annoncer aujourd’hui un arrêt de quatre semaines dans toute la province en raison de l'augmentation des cas et des admissions aux soins intensifs qui sont sur le point de submerger les hôpitaux.

Dans la même catégorie