/regional/montreal/montreal

Deux projets de logements sociaux à Montréal pour les plus vulnérables

Le Québec a moins de logements sociaux qu'ailleurs, mais il investit davantage
pour aider les locataires plus démunis à payer leur loyer.

© Photo D'Archives

Deux projets de logements à but non lucratif verront le jour à Montréal à la suite d’aides gouvernementales pour répondre aux besoins de personnes vulnérables, en situation d’itinérance, ou à risque de le devenir. 

Portés par les organismes Réseau Habitation Femmes et Mission Old Brewery, les deux projets permettront la construction d’un total de 50 nouveaux logements. Les gouvernements fédéral et provincial en assureront le financement.

«L'Initiative pour la création rapide de logements contribuera grandement à aider les personnes qui en ont le plus besoin», a déclaré par communiqué Ahmed Hussen, ministre responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, de laquelle viendra une partie des fonds.

Le centre d’accueil Mission Old Brewery

Photo d'archives

Le centre d’accueil Mission Old Brewery

«Le fait que notre gouvernement y contribue démontre à quel point nous faisons des pieds et des mains pour offrir plus de logements abordables, notamment dans la métropole», a pour sa part mentionné Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation.

Prévu au coût de 10,9 millions $, le projet du Réseau Habitation Femmes, situé dans l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension, offrira 26 logements à des femmes seules ou monoparentales à faible revenu, en situation ou à risque d'itinérance.

Celui de la Mission Old Brewery, dans le Plateau – Mont-Royal, comptera 24 chambres, ainsi qu'un espace communautaire et des services d'accompagnement à des personnes en situation d'itinérance ou à risque de le devenir. Le coût du projet est évalué à 6,6 millions $.

La Ville de Montréal accompagnera les deux organismes tout au long de leur projet afin de s’assurer de leur viabilité et de l’abordable à long terme des logements.