/news/currentevents

Un 8e féminicide au Québec

Kataluk Paningayak-Naluiyuk, la femme de 43 ans trouvée morte la semaine dernière à Ivujivik, dans le Nord-du-Québec, aurait été tuée par son conjoint, confirme la Sûreté du Québec (SQ). Il s’agit du huitième féminicide à survenir dans la province depuis le début de l'année.

Il s’agit d’un meurtre suivi d’un suicide.

Si vous êtes victime de violence conjugale, contactez SOS Violence conjugale au 1 800 363-9010 ou le 911 / consultez le https://sosviolenceconjugale.ca/fr

Les corps de Kataluk Paningayak-Naluiyuk et Peter Ainalik avaient été trouvés inanimés dans la résidence d’Ivujivik le 25 mars dernier.

La cause de la mort n’a pas été dévoilée.

La femme était mère de six enfants.

Antécédents   

Le Journal de Montréal révélait mardi que Peter Ainalik avait de nombreux antécédents de violence conjugale.

La victime avait été battue «au point où elle avait des côtes cassées», avait confié sa sœur au Journal. Après un événement particulièrement violent, elle a même dû être transportée à Montréal pour y être évaluée.

Peter Ainalik avait écopé, en 2019, d’une peine de deux ans moins un jour pour voies de fait. 

Avec Journal de Montréal