/news/coronavirus

Variants : «c’est vraiment comme une nouvelle pandémie»

Les variants de la COVID-19 ont transformé la pandémie puisqu’elle touche une partie différente de la population et se transmet beaucoup plus rapidement. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«C’est vraiment comme une nouvelle pandémie, ce n’est pas du tout les mêmes caractéristiques», soutient le Dr Gilbert Boucher, président de l'Association des spécialistes en médecine d'urgence du Québec, en entrevue à LCN.

S’il y a un an, la première vague a lourdement frappé les aînés en CHSLD et dans les résidences, cette troisième vague, alimentée par les variants, touche tout le monde. 

«Ça frappe partout, ça frappe tout le monde, c’est très infectieux et on le voit, la perte de contrôle peut se faire très rapidement», affirme le Dr Boucher. 

Pas le même virus

Le Dr Boucher constate que le virus s’est transformé au cours des mois.

«Ce n’est pas le même virus qu’on avait à Noël où est-ce qu’il fallait vraiment rester longtemps dans la même salle ensemble pour être infecté», prévient-il.

Selon lui, il est donc beaucoup plus facile de contracter les nouveaux variants.  

«Les gens ont des expositions beaucoup plus brèves avec des facteurs de risque beaucoup moindre et malgré ça ils deviennent infectés», observe le Dr Boucher.

«Et quand ça rentre dans une famille, tout le monde devient infecté, alors il faut vraiment faire attention», ajoute-t-il. 

Écoutez l’entrevue complète du Dr Gilbert Boucher dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.