/news/world

États-Unis: veto d'un gouverneur républicain à une loi contre les mineurs transgenres

Le gouverneur de l'État américain de l'Arkansas a posé son veto lundi à une loi qui prévoyait d'interdire aux mineurs transgenres l'accès à une transition médicale, rare exception dans l'offensive conservatrice en cours contre les personnes transgenres.

• À lire aussi: L'Arkansas promulgue une quasi-interdiction de l'avortement

• À lire aussi: Fini les peines réduites pour les tueurs homophobes et transphobes en Virginie

• À lire aussi: Vers l’effacement de la mention de sexe

Asa Hutchinson, gouverneur de cet État, longé par le Mississippi et connu pour son conservatisme chrétien, a dénoncé le texte, qui provoque selon lui «une trop grande ingérence des autorités» dans la santé des individus.

«L'État ne doit pas s'arroger le droit de se mêler de toutes les questions médicales, humaines et éthiques», a-t-il affirmé à la presse.

Avec cette loi, l'Arkansas serait devenu le premier État américain à interdire aux mineurs, qui ne se reconnaissent pas dans leur genre de naissance, l'accès à des traitements hormonaux ou à des opérations. Des textes du même acabit ont été proposés dans plusieurs autres États, dont l'Alabama.

L'ACLU, puissante association américaine des droits civiques, a salué la nouvelle, qualifiant le texte de «dangereux». Mais elle a aussi appelé à ne pas baisser la garde, car le Parlement de l'Arkansas, à majorité républicaine, a toujours la possibilité d'outrepasser ce veto.

Le gouverneur de l'Arkansas a estimé que le texte était le fruit «de la guerre culturelle» qui divise actuellement l'Amérique.

Il a pourtant récemment ratifié plusieurs projets de loi, dont les détracteurs disent qu'ils limitent les droits des personnes transgenres.

Le dernier en date vise à interdire aux femmes transgenres de concourir dans des compétitions sportives féminines. Cette question est le cheval de bataille de nombreux conservateurs américains.

Le président américain Joe Biden s'est positionné sur le sujet, promulguant au premier jour de son mandat un décret visant à «prévenir et combattre les discriminations sur la base de l'identité de genre ou l'orientation sexuelle».

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.