/news/coronavirus

Plus de coyotes vus en temps de pandémie

Wild coyote hunting in a grassy field in the winter

Photo Adobe Stock

Les habitants du Canada auraient aperçu plus de coyotes depuis le début de la pandémie de COVID-19, a rapporté Conservation de la nature Canada

• À lire aussi: Un coyote imposant aperçu dans un quartier fréquenté par des enfants.

• À lire aussi: Série d’attaques de coyotes ou de loups

• À lire aussi: Les Montréalais curieux de leur faune urbaine

L’organisme sans but lucratif a indiqué au mois de mars avoir reçu plus d’appels de la population concernant ces animaux sauvages. Ceci s’explique entre autres par le fait que les Canadiens ont passé beaucoup plus de temps dans leurs arrière-cours en raison de la crise sanitaire.

Selon les informations de Conservation de la nature Canada rapportées lundi par Global News, les mois de février et mars sont plus propices à l’observation des coyotes, puisque c’est la période où ils cherchent de la nourriture après leur exil en forêt ou en montagne.

L’organisme recommande ainsi de garder les animaux domestiques à l’intérieur ou en laisse et de bloquer tout endroit extérieur où pourraient se réfugier les visiteurs indésirés.

Les coyotes sont tout de même des animaux qui évitent le contact humain, mais qui s’attaquent régulièrement aux plus petits qu’eux, y compris les compagnons domestiques.

Dans la même catégorie