/news/coronavirus

De nouveaux groupes prioritaires bientôt vaccinés

 Après avoir constaté que des milliers de rendez-vous pour la vaccination n’avaient pas été pris à Montréal au cours du long week-end de Pâques, le grand responsable de l’opération vaccination pour la province, Daniel Paré a déclaré que de nouveaux groupes prioritaires pourraient être ouverts dès cette semaine. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Point de presse des autorités mardi à 17h sur la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Un rebond des cas de COVID à prévoir dès cette semaine

En entrevue au Québec Matin, M. Paré qui insiste pour respecter l’ordre des groupes prioritaires, a fait savoir que les personnes atteintes de maladies chroniques et les travailleurs essentiels pourraient être vaccinées cette semaine. 

«Cette semaine, en lien avec la santé publique, on va considérer ouvrir d’autres groupes prioritaires», a-t-il déclaré en soulignant que l’opération était dans une phase charnière. 

Bien que M. Paré ne soit pas en mesure de dire combien de plages de rendez-vous ont été inutilisées, il évoque qu’il s’agit de «plusieurs milliers».

Il admet avoir été au courant avant le début de la fin de semaine que ces milliers de rendez-vous étaient disponibles à Montréal, et avoir tenté de combler les places, sans succès. 

«On le savait que ces plages étaient quand même libres en fin de semaine pascale, mais on croyait vraiment qu’en faisant un peu de publicité sur Twitter et ces choses-là, que les gens allaient se présenter. Aujourd’hui force est de constater que ça n’a pas été suffisant. C’est pour ça que maintenant, on considère utiliser ces doses de façon différentes et ouvrir d’autres groupes prioritaires.» 

De nombreuses personnes qui prennent rendez-vous et qui ne se présentent pas représentent aussi un défi pour la logistique de la vaccination : environ 5% des rendez-vous ne sont pas comblés en raison de ces absences. 

Par ailleurs, les doses qui n’ont pu être données ne sont pas perdues, a assuré Daniel Paré. 

«Ce sont des vaccins qui sont dans des congélateurs, on fait juste les décongeler quand c’est le temps de les utiliser. Ce qu’on fait, on ouvre d’autres plages de rendez-vous dans les jours subséquents pour s’assurer de bien administrer nos doses de vaccins», détaille le responsable de la vaccination. 

Finalement les régions recevront aussi plus de doses cette semaine. 

«On a livré 34 000 doses vers les régions. On en ajoute 20 000», a fait savoir le ministre de la Santé Christian Dubé sur Twitter. 

Daniel Paré conclut pour sa part que le rythme de la vaccination va s’accélérer considérablement, notamment en juin, où 100 000 personnes seraient vaccinées quotidiennement.

Dans la même catégorie