/news/coronavirus

La Californie prévoit une réouverture totale le 15 juin

Grâce à la campagne de vaccination américaine menée tambour battant, la Californie prévoit de rouvrir totalement le 15 juin, en net contraste avec l'Europe, où l'on s'interroge sur le lien entre le vaccin AstraZeneca et certains types rares de thromboses.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Tous les adultes américains éligibles au vaccin d'ici le 19 avril, doit annoncer Biden

«Nous pouvons dès à présent nous projeter dans la vie post-pandémie», a déclaré lors d'une conférence de presse le gouverneur de l'État le plus peuplé d'Amérique, Gavin Newsom. 

Moyennant qu'il n'y ait pas de nouveau pic de la pandémie ou de pénurie de vaccins, tous les commerces seront libres de rouvrir leurs portes mi-juin, les Californiens étant encouragés à suivre des «mesures de réduction des risques relevant du bon sens». 

Les grands événements en intérieur seront également autorisés avec des preuves de test négatif ou de vaccination.

«La lumière au bout du tunnel n'a jamais été aussi vive», s'est félicité le gouverneur de Californie, première économie des États-Unis.

Car à partir du 19 avril, les États-Unis vont proposer la vaccination anti-COVID à l'ensemble des adultes américains, en avance de dix jours sur leurs objectifs, va annoncer mardi le président Joe Biden.

Pays le plus endeuillé au monde en valeur absolue par la pandémie, avec plus de 550 000 morts, l'Amérique a donné un grand coup d'accélérateur à sa campagne de vaccination et en est à plus de trois millions d'injections par jour en moyenne sur les 7 derniers jours, selon les autorités.

Le pays a également assuré vouloir en faire «beaucoup plus» dans les livraisons de vaccins aux pays étrangers, sans demander de «faveurs» en échange.