/regional/quebec/quebec

13 900 doses d’AstraZeneca disponibles en «sans rendez-vous» à Québec

La région de Québec a reçu 13 900 doses du vaccin AstraZeneca qu’elle distribuera en clinique sans rendez-vous au cours des prochains jours pour les gens âgés de 55 ans et plus qui n’ont toujours pas de rendez-vous. Les 60 ans et plus peuvent de leur côté prendre un rendez-vous dès jeudi matin.

• À lire aussi: AstraZeneca : voici où vous faire vacciner sans rendez-vous

• À lire aussi: Nouveaux groupes prioritaires : êtes-vous admissible?

• À lire aussi: Québec étend sa campagne à de nouveaux groupes prioritaires

La vaccination sans rendez-vous pour les doses AstraZeneca se fera sur deux sites spécifiques, soit au Centre de recherche CERVO de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ) et à la salle des Chevaliers-de-Colomb de L’Ancienne-Lorette.

Des vaccins y seront administrés avec cette méthode jeudi, vendredi, samedi et dimanche. Pour la suite, la plateforme Clic-Santé devrait permettre la prise de rendez-vous.

Le CIUSSS mettra sur pied un système de coupons pour éviter qu’une longue file d’attente ne se crée chaque jour. Le système est le même que celui utilisé lors de la vaccination pour la H1N1 il y a quelques années.

«Dès 6h [chaque matin] il y aura une remise de coupons à chaque personne qui se présente. La remise se fera à l’auto selon une trajectoire qui sera aménagée pour chacun des sites. On va s’assurer de cette manière que chaque personne aura un bloc d’heure où venir se faire vacciner», précise Patricia McKinnon, directrice de la campagne de vaccination dans la Capitale-Nationale.

Le CIUSSS précise évidemment qu’un nombre limité de coupons sera disponible et donc qu’aucune place n’est assurée même si on se présente sur place. Entre 1260 et 1560 vaccins seront disponible par jour.

60 ans et plus

Le CIUSSS a aussi confirmé, comme annoncé jeudi matin par le ministre de la Santé, que la prise de rendez-vous allait s’élargir aux 60 ans et plus jeudi matin. Environ 50 000 personnes font partie de cette tranche des 60 à 64 ans dans la région selon les données de la santé publique.

La prise de rendez-vous, comme toujours, se fera par téléphone ou sur la plateforme ClicSanté.

Aucune information n’est toutefois disponible pour les prochaines étapes dans la région. Même si Montréal débute la vaccination des gens souffrant de maladies chroniques et les travailleurs essentiels, on n’y est toujours pas à Québec.

«Tout va dépendre de la quantité de vaccins. Les plages de rendez-vous sont disponibles en fonction des doses allouées. On n’a gardé aucun rendez-vous caché», assure Patricia McKinnon, ajoutant souhaiter «recevoir encore des cadeaux» qui permettrait d’accélérer le tout.

Pour illustrer l’ampleur de la tâche qui reste à accomplir, 37 000 personnes de plus de 65 ans ont un rendez-vous d’ici la mi-mai à Québec. Il reste donc beaucoup de doses à recevoir avant de pouvoir passer aux prochaines étapes.

43 000 doses totales

Quant aux arrivages de la semaine, ils demeurent quand même encourageants à Québec.

En plus des quelque 14 000 doses d’AstraZeneca, le CIUSSS a reçu 22 000 doses de Pfizer et environ 6000 doses supplémentaires en provenance de Montréal. Au total, près de 43 000 doses de vaccins arriveront dans la région.

Ces arrivages permettront d’ajouter des plages de vaccination et même d’ouvrir des cliniques de vaccination qu’on prévoyait garder fermées certains jours.

«On va pouvoir ajouter des rendez-vous dimanche et lundi dans nos sites qui n’étaient pas à pleine capacité», explique Mme McKinnon.

Dans la même catégorie