/news/coronavirus

Québec étend sa campagne à de nouveaux groupes prioritaires

Les Québécois de 60 ans et plus de partout à travers la province pourront prendre un rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 dès jeudi. Les malades chroniques et les travailleurs essentiels de l’île de Montréal pourront également recevoir leur première dose à compter de la semaine prochaine. 

• À lire aussi: Nouveaux groupes prioritaires : êtes-vous admissible?

C’est ce qu’a annoncé mercredi le ministre de la Santé, Christian Dubé. 

Les citoyens de 55 ans et plus qui souhaitent se faire inoculer au plus vite, sans rendez-vous, pourront également le faire dès demain avec le vaccin AstraZeneca. Les cliniques désignées seront ouvertes de 8h à 20h. 

Malades chroniques         

Le gouvernement Legault ouvrira également la vaccination aux personnes de moins de 60 ans aux prises avec une maladie chronique dès lundi sur l’Île de Montréal. 

Mais attention, seuls les malades chroniques qui sont hospitalisés ou qui sont suivis régulièrement à l’hôpital - comme les patients suivi pour de la dialyse rénale, les personnes greffées et celles présentement sous traitement pour des cancers - seront inoculés en priorité.   

La vaccination se fera par les médecins traitants ou par les pharmaciens, pour ceux qui ne pourront recevoir leur dose en milieu hospitalier. Les autres devront attendre leur tour en fonction de leur âge.          

Les profs et les éducatrices  

Les travailleurs essentiels de Montréal pourront prendre leur rendez-vous de vaccination à compter de vendredi. Une preuve d’emploi sera exigée.  

Le personnel des écoles primaires et secondaires, de même que des garderies et CPE sont inclus dans cette catégorie. C’est également le cas des pompiers, policiers, gardiens de prison, des travailleurs du milieu communautaire, des employés des abattoirs, des travailleurs miniers en régions éloignées et des travailleurs étrangers temporaires du milieu agricole.  

Dans la même catégorie