/sports/homepage

Les Maple Leafs battent le Canadien

Un match contre les Maple Leafs peut toujours servir de baromètre pour évaluer la réelle force du Canadien. Après le passage du CH dans la Ville Reine, on réalise encore que le talent brut reste à l’avantage de l’équipe à la feuille d’érable bleue.

• À lire aussi: Eric Staal donne la victoire au CH

• À lire aussi: Une fracture au pouce droit pour Gallagher

• À lire aussi: Eric Staal enfile l'uniforme du CH pour la première fois

Dans le premier match cette saison sans Brendan Gallagher et avec Carey Price qui était resté à Montréal en raison d’une blessure mineure, le Tricolore s’est incliné 3 à 2 devant les Leafs, mercredi au Scotiabank Arena.

Auteur des deux buts de son équipe, Corey Perry est resté assez positif malgré la défaite. À ses yeux, le CH n’est pas très loin des Torontois.

«Ils ont gagné la première [période], a rappelé Perry. Nous avons mieux joué qu’eux en deuxième. Mais pour une grande portion de la troisième période, ils ont été meilleurs. Ça reste proche. C’est le hockey, tu gagnes parfois après des rebonds chanceux. Nous devrons simplement pousser encore plus fort.»

Jake Allen a remplacé très dignement Price, réalisant plusieurs arrêts clés. Advenant une absence de quelques matchs pour Price, l’ancien gardien des Blues de St. Louis sera une très bonne police d’assurance.

La rapidité de Matthews 

Au sommet de la LNH avec 28 buts, Auston Matthews a montré le chemin à suivre du côté des Leafs avec une autre très bonne sortie. C’est lui qui a ouvert la marque au début du match. C’est aussi lui qui a transporté la rondelle sur le but gagnant de Zach Hyman.

S’il maintient la cadence, Matthews pourrait graver pour la première fois de sa carrière son nom sur le trophée Maurice-Richard, remis au meilleur buteur de la LNH.

 Écoutez la chronique sports et société de Jean-François Baril sur QUB radio 

Ce qu’on a remarqué... 

Bon départ

Jesperi Kotkaniemi a joué un premier match à l’aile droite cette saison. Dominique Ducharme lui a confié le mandat de remplacer Brendan Gallagher aux côtés de Phillip Danault et Tomas Tatar. Kotkaniemi a passé le test avec ses deux nouveaux coéquipiers. Il a menacé à quelques reprises le gardien Jake Campbell en plus d’être solide dans ses batailles le long des rampes. Il a aussi pris six mises en jeu.

Toujours dangereux

Il y avait seulement 54 secondes d’écoulées au cadran quand Auston Matthews a marqué son 28e but de la saison. Si le CH a la bonne formule pour ralentir Connor McDavid et Leon Draisaitl chez les Oilers d’Edmonton, c’est plus difficile contre le premier de classe du repêchage de 2016. En cinq matchs contre le Tricolore cette saison, Matthews a déjà amassé 9 points (3 buts, 6 passes).

Campbell, le numéro un?

Qui sera le gardien numéro un des Leafs au début des séries entre Frederik Andersen et Jack Campbell. Blessé au bas du corps, Andersen n’a pas bloqué une seule rondelle depuis le 19 mars. En son absence, Campbell a fait le boulot. L’Américain de 29 ans a gagné ses dix premiers départs, tout en gardant une moyenne microscopique de 1,57. L’ancien choix de premier tour des Stars en 2010 n’a jamais eu l’occasion de s’établir comme numéro un lors de ses précédents passages à Dallas et Los Angeles. C’est sa chance.