/news/coronavirus

Reconfinement total de quatre semaines en Ontario

L'Ontario va réinstaurer dès jeudi son ordre de demeurer à la maison dans l'espoir d'endiguer la troisième vague de la COVID-19 qui déferle à la grandeur de la province.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: COVID-19 : Plus de 500 patients aux soins intensifs en Ontario

• À lire aussi: Trop tôt pour se faire des plans d’été, avertit Trudeau

Le premier ministre Doug Ford a confirmé le retour de la mesure sanitaire en conférence de presse, mercredi. Il a aussi annoncé que la province entre dans sa troisième situation d'urgence provinciale, afin de pouvoir ordonner le décret obligeant les Ontariens à demeurer à la maison, sauf pour des sorties essentielles incluant le travail, l'école ou encore l'épicerie.

La mesure sera en place pendant au moins quatre semaines, a précisé le premier ministre.

«La situation de la COVID-19 a atteint un point critique et nous devons agir rapidement et décisivement pour se maintenir hors de portée des nouveaux variants mortels. En imposant ces mesures strictes, nous gardons notre population en sécurité tandis que notre campagne de vaccination atteint de plus en plus de personnes», a commenté M. Ford.

Conséquemment, les commerces jugés non essentiels devront fermer leurs portes, tandis que les grandes surfaces devront se limiter à vendre des articles jugés essentiels.

Doug Ford avait déjà laissé entendre, mardi, qu'il pourrait annoncer de nouvelles mesures sanitaires dès mercredi. Divers médias avaient annoncé en soirée que l'ordre de demeurer à la maison ferait un retour dans la province.

Cette mesure avait déjà été implantée à la suite de la période des Fêtes, en janvier, afin de sortir l'Ontario de la seconde vague de la pandémie. Elle avait été levée peu à peu, en fonction de la situation dans chaque région, au fur et à mesure que l'hiver avançait.

Encore mercredi, l'Ontario a répertorié plus de 3200 infections sur son territoire, en plus de 17 décès. La province se maintient généralement au-dessus du cap des 3000 cas depuis quelques jours.

La province compte aussi plus de 500 patients atteints de la COVID-19 aux soins intensifs.

«Il n'y a pas de doute que la troisième vague est différente de ce que nous avons affronté à ce jour. Elle est plus virulente», a d'ailleurs souligné M. Ford en conférence de presse, tout en soulignant que «le vaccin demeure le meilleur espoir de vaincre ce virus».

La semaine dernière, le gouvernement avait déjà donné un «coup de frein» à l'économie de la province en ordonnant, entre autres, la fermeture des salles à manger, des gyms, des centres de soins personnels et des lieux culturels et de divertissement.