/news/coronavirus

Une hausse des cas de COVID en vue à Montréal

Les Montréalais exaspérés des mesures sanitaires ne sont pas encore au bout de leur peine. La direction régionale de santé publique de Montréal (DRSP) prévoit une hausse des cas de COVID sur l’île au cours des prochaines semaines.

«Les variants représentent 42 % des nouveaux cas sur le territoire montréalais. Dans les autres régions, à partir de 40 % à 50 %, il y a eu une certaine accélération du nombre de nouveaux cas», a expliqué la Dre Mylène Drouin, directrice de la DRSP, dans une conférence de presse pour faire le point sur la situation montréalaise.

Malgré tout, elle se dit néanmoins satisfaite des efforts ayant été faits en mars, qui ont permis de ralentir l’arrivée des variants, le temps que la campagne de vaccination se mette en branle.

«On ne va pas gagner la bataille contre le variant, mais on peut le repousser, pour protéger le plus grand nombre de personnes et éviter que même avec une hausse de cas, on se ramasse avec une hausse des hospitalisations et des décès», a ajouté la Dre Drouin.

Au cours des dernières semaines, le nombre de cas de COVID était relativement stable. Pour la période entre le 24 mars et le 6 avril, l’île de Montréal a enregistré 4646 cas sur son territoire. Entre les 9 et 22 mars, s’étaient 4231 nouveaux cas, et 4515 les deux semaines précédentes.

«Sur les 142 éclosions liées à des variants, la grande majorité sont de petites éclosions de moins de 10 cas. Clairement, les gens collaborent bien, et ça porte fruit», a souligné la Dre Drouin. Elle a ajouté que Montréal a pu gagner un temps précieux dans sa course contre l’arrivée des variants, grâce aux efforts fournis par la population.

La Dre Drouin saluait également les mesures annoncées par le ministère mardi, qui contribueront selon elle à lutter contre l’arrivée des variants. Elle soulignait aussi que les objectifs de vaccination avaient été atteints.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, avait de son côté annoncé mercredi que les malades chroniques et les travailleurs essentiels de l’île de Montréal pourront recevoir leur première dose à compter de la semaine prochaine.

Depuis le début de la pandémie, ce sont 118 198 personnes qui ont été infectées sur l’île de Montréal.

Les arrondissements les plus touchés, pour la période du 24 mars au 6 avril

Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce : 455 cas

Saint-Laurent : 401 cas

Ahuntsic–Cartierville : 399 cas

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension : 380 cas