/news/coronavirus

Des centaines de personnes... pour 150 coupons au Saguenay

La colère des citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean a été entendue par les autorités régionales de la santé.

• À lire aussi: [EN IMAGES] La folie pour le vaccin AstraZeneca

Plusieurs plages horaires étaient disponibles depuis 17 h, jeudi, sur le site Clic Santé, dans l'ensemble des cliniques de vaccination de la région, pour les personnes de 55 ans et plus qui souhaitent recevoir une dose du vaccin d'AstraZeneca.

Il n'est donc plus nécessaire de se rendre physiquement sur les sites de vaccination pour obtenir un coupon.

De nombreux citoyens se plaignaient d'avoir dû attendre pendant de longues heures, jeudi matin, sans finalement avoir pu obtenir un rendez-vous.

La vaccination sans rendez-vous initialement prévue les 9, 10 et 11 avril pour les personnes de 55 ans et plus qui acceptent de recevoir l'AstraZeneca est annulée.

Les autorités de la santé précisent que les réservations en ligne permettent d'éviter les files d'attente et de faciliter l'application des mesures sanitaires recommandées par la santé publique.

La réponse positive de la population a même incité la direction régionale de la santé publique à demander au gouvernement de lui fournir rapidement des doses supplémentaires d'AstraZeneca.

Elle est en attente d'une réponse.

D'autres plages horaires pourraient s'ajouter au cours de la semaine prochaine, toujours pour ceux qui souhaitent obtenir l'AstraZeneca.

Une clinique d'assaut à Jonquière

La clinique de vaccination sans rendez-vous pour les 55 ans et plus a été littéralement prise d'assaut jeudi matin à Jonquière, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L’ouverture pour mettre la main sur l'un des coupons était prévue à 7h30. Les plus désireux se sont présentés dès 5h00.

Plusieurs centaines de personnes ont fait la file, qui s'étirait sur près d'un kilomètre. Le problème, c'est que les gens n'ont appris qu'à la fin de la distribution qu'il n'y avait que 150 coupons disponibles.

«Vous auriez pu nous le dire!» a été le commentaire le plus répandu.

Ceux qui ont reçu le coupon étaient très soulagés. Les sœurs jumelles Fabienne et Lyne Dufour ont perdu leur père de 89 ans en raison de la COVID-19 il y a quelques mois.

«Je serais arrivée avant 5h00 sans le couvre-feu», a mentionné Lyne Dufour, interviewée par TVA Nouvelles.

À Alma, 150 autres coupons ont été distribués.

En après-midi à Jonquière, des dizaines de personnes se sont présentées à la clinique pour tenter d'obtenir un coupon.

Dans la même catégorie