/news/currentevents

Morts suspectes à l’Hôpital de Hawkesbury: l’enquête pourrait durer des mois

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

L’enquête en lien avec plusieurs morts suspectes survenues à l'hôpital de Hawkesbury pourrait durer des mois, selon une mise à jour du dossier publiée jeudi par la Police provinciale de l'Ontario.

• À lire aussi: Le médecin québécois accusé de meurtre devra patienter en prison

• À lire aussi: Morts suspectes à Hawkesbury: le permis d’exercice du médecin suspendu

Bien que les autopsies des corps soient maintenant chose faite, les rapports d’analyses et de toxicologie du Bureau du coroner en chef et du Service de médecine légale de l’Ontario pourraient encore s’échelonner sur plusieurs mois.

Le Dr Brian Nadler, un résident de Dollard-des-Ormeaux, au Québec, a été arrêté le 25 mars dernier en lien avec cette affaire et accusé du meurtre au premier degré d’Albert Poidinger, un homme de 89 ans de Pointe-Claire, également au Québec. Selon le «Ottawa Citizen», cinq autres patients atteints de COVID-19 pourraient aussi avoir été victimes du médecin de 35 ans.

Le suspect a brièvement comparu par téléconférence mardi après-midi au palais de justice de L’Orignal, une municipalité de l’Est ontarien située non loin de Hawkesbury, dans laquelle il demeurait à temps partiel. Sa cause a été remise au 20 avril prochain, le temps que de nouveaux éléments de preuve soient divulgués et que les avocats au dossier puissent étudier les faits et en discuter plus longuement.

Brian Nadler demeure détenu en attendant la suite des procédures judiciaires.

Dans la même catégorie