/news/faitesladifference

Non aux eSports aux Jeux olympiques

Cette lettre s’adresse au Comité international olympique, aux fédérations internationales et aux comités nationaux olympiques.


Un groupe de 15 athlètes canadiens, tous médaillés de compétitions mondiales, s’associe à des experts en santé pour demander au CIO de surseoir à tout projet visant à introduire les eSports dans la programmation des Jeux olympiques.

L’introduction des eSports lors des Jeux asiatiques en 2018 et ceux d’Asie du Sud-Est (en 2019) et l’éventualité qu’ils le soient dans les Jeux olympiques véhiculeraient à notre avis un message qui serait en contradiction avec l’esprit olympique et la promotion d’une saine pratique sportive.   

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec l'athlète Charlie Bilodeau sur QUB radio:    

Sports électroniques et sédentarité 

Aujourd’hui, toutes les sociétés développées sont aux prises avec le défi de promouvoir, auprès de leur population, l’adoption d’un style de vie physiquement actif, souhaitant ainsi diminuer les coûts et les effets néfastes que la sédentarité entraîne sur la santé tant physique que mentale.

Nous sommes d’avis qu’une organisation aussi influente que le Mouvement olympique ne peut, avec bonne conscience, faire la promotion de la pratique de sports électroniques qui favorise de toute évidence un mode de vie sédentaire, un facteur de risque significatif dans le développement de nombreuses maladies chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Par conséquent, nous demandons au Mouvement olympique de renoncer à tout projet visant l’introduction des eSports dans les Jeux olympiques.

Nous demandons également de ne pas accorder une tribune additionnelle de diffusion ni de faire la promotion de l’usage des jeux vidéo dans le calendrier et la diffusion des Jeux olympiques. 

Ce loisir possède déjà une diffusion exceptionnelle à travers le monde et les moyens financiers pour tenir partout sur la planète de lucratifs concours qui attirent déjà de très nombreux adeptes. Nous réclamons de ne pas ajouter les Jeux olympiques à ces tribunes.

Valoriser l’activité physique 

La grande fête du sport que sont les Olympiques doit célébrer et valoriser la pratique de l’activité physique et être porteuse du message clair et sans équivoque qu’il faut bouger et rêver au dépassement de soi grâce au sport.

Cette démarche de pression auprès du CIO est l’initiative de Capsana, organisation à vocation sociale dont la mission est d’aider les individus à devenir acteurs de leur santé. 

Photos d'archives et courtoisie

Guy Desrosiers, chef de la direction, Capsana

Dre Magali Dufour, professeure et chercheuse, UQAM

Dr Martin Juneau, MPs, MD, FRCP(C), cardiologue, Institut de cardiologie de Montréal

Marie-Eve Mathieu, Ph. D., kinésiologie, Université de Montréal, chercheuse CHU Sainte-Justine

Dominick Gauthier, entraîneur, cofondateur de B2ten

ATHLÈTES CANADIENS MÉDAILLÉS MONDIAUX, COSIGNATAIRES DE LA LETTRE

Jennifer Abel (plongeon), Jasey Jay Anderson (planche à neige), Sylvie Bernier (plongeon), Alexandre Bilodeau (ski acrobatique), Charlie Bilodeau (patinage artistique), Kim Boutin (patinage de vitesse), Alex Harvey (ski de fond), Pierre Harvey (vélo, ski de fond), Jennifer Heil (ski acrobatique), Mikaël Kingsbury (ski acrobatique), Marie-Hélène Prémont (vélo de montagne), Joannie Rochette (patinage artistique), Marianne St-Gelais (patinage de vitesse), Kim St-Pierre (hockey) et Antoine Valois-Fortier (judo)

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?