/news/coronavirus

[EN IMAGES] La folie pour le vaccin AstraZeneca

Les coupons pour la vaccination sans rendez-vous offerte avec le vaccin Astra Zeneca se sont envolés rapidement jeudi matin dans plusieurs régions du Québec.

• À lire aussi: AstraZeneca : voici où vous faire vacciner sans rendez-vous

• À lire aussi: Vaccination ouverte à tous les Québécois de 60 ans et plus

• À lire aussi: 265 770 rendez-vous disponibles

Dès 4h30 du matin, les premières personnes se sont présentées au Centre de recherche CERVO à Québec, dans le secteur Beauport, et au site de L’Ancienne-Lorette, pour obtenir une place.

Guy Martel/Agence QMI

«Ç'a très bien été, c'est un pas dans la bonne direction», raconte Marc Bergeron, arrivé vers 5h30 jeudi matin. Il a préféré se présenter jeudi matin que de patienter encore trois semaines. Déjà une trentaine d'autos étaient en file à son arrivée. «Il y a plus de monde qu'aux files de la SQDC», blague-t-il.

Les 55 ans et plus peuvent obtenir un coupon pour se faire vacciner la journée même, selon le principe du premier arrivé premier servi.  

Vers environ 7h, les personnes ont été informées que les 960 coupons avaient été distribués au CERVO. Ils devront revenir demain matin dès 6h. 

Photo Agence QMI, Guy Martel

Une file s'étend de La Canardière à la rue d'Estimauville, où les automobilistes avancent lentement.  

Au site de l'Ancienne-Lorette, les 300 coupons ont été épuisés après 15 minutes. 

Longue file à Saguenay             

Les Saguenéens de plus de 55 ans étaient aussi au rendez-vous jeudi matin pour recevoir leur dose d’AstraZeneca.

À la clinique de Saguenay, située à la place Jonquière, les premières personnes faisaient la file vers 5h tandis que la clinique ouvrait à 7h30. 

Vers 7h45, la file s’étendait sur plusieurs centaines de mètres. 

3500 doses sont disponibles pour la journée de jeudi au Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

Une autre clinique est aussi ouverte au Centre Mario-Tremblay d’Alma. 

Montréal et la Rive-Sud           

Les gens sont aussi au rendez-vous dans le Grand Montréal. 

À la clinique du quartier Dix30, à Brossard, les premières personnes sont arrivées vers 6h15 pour être certaines d’avoir une place.   

«C’est sûr qu’on a une petite crainte, mais versus les variants présentement, je pense que c’est un moindre mal. Je pense qu’il faut prendre une chance, donc je prends celle-là», affirme une femme qui attendait son tour à Brossard. 

Afin d’éviter que trop de gens se retrouvent au même endroit au même moment, ceux qui désirent recevoir le vaccin AstraZeneca se font remettre un code QR qui leur permet de faire la file virtuellement. 

Une centaine de personnes se sont aussi présentées au Stade olympique, à Montréal, pour être inoculées avec le vaccin AstraZeneca. 

Sherbrooke           

Plusieurs automobilistes se sont aussi présentés au site de vaccination de masse de Sherbrooke pour recevoir une dose du vaccin AstraZeneca. 

 

Mauricie      

La vaccination sans rendez-vous est aussi très populaire à Shawinigan, seul endroit de la Mauricie où elle est offerte. 

La file d’attente faisait le tour complet de l’aréna Gilles-Bourassa jeudi matin. 

Les responsables estimaient qu’environ 1000 personnes attendaient pour recevoir leur dose. 

Le ministre satisfait       

De passage au Stade olympique, à Montréal, où une centaine de personnes s’étaient donné rendez-vous pour être inoculées, le ministre de la Santé Christian Dubé s’est dit satisfait de la réponse des Québécois.

– Avec la collaboration de Pierre-Paul Biron