/finance/homepage

Un excellent premier trimestre pour Quincaillerie Richelieu

in a large hardware store, a tool department for carpentry and carpentry. drills and drills Belarus, Minsk, April 11, 2020.

Photo Adobe Stock

La compagnie québécoise Quincaillerie Richelieu a rapporté jeudi des ventes et des profits en forte hausse au premier trimestre de son exercice financier. 

La popularité du marché de la rénovation en ce début d’année s’est reflétée dans les résultats de Richelieu au premier trimestre terminé, le 28 février dernier.

Ainsi, les ventes se sont élevées à 297,6 millions $, soit une hausse des 19,3 % par rapport à la même période, l’an dernier (249,4 millions $).

Sur la même période, les profits ont crû de 78,3 %, à 21 millions $, par rapport au premier trimestre de 2020. Par action diluée, on parle de profit de 0,37 $ comparativement à 0,21 $ pour le premier trimestre de 2020.

Si Richelieu a poursuivi son ascension au Canada (+23,3 %), la compagnie montréalaise a aussi effectué une belle percée aux États-Unis (+16,4 %).

Dans un communiqué, le président et chef de la direction de l’entreprise, Richard Lord, a souligné que Richelieu a fait l’acquisition des actions du distributeur d’accessoires Task Tools, qui dessert le Canada et les États-Unis à partir de la Colombie-Britannique et l’Ontario, en plus d’avoir conclu deux autres ententes de principe avec des compagnies.

«Ces acquisitions combinées apporteraient des ventes annuelles additionnelles de 36 millions $. De plus, nous avons ajouté un centre de distribution à Rochester, dans l'État de New York, notre cinquième centre dans ce marché stratégique», a noté M. Lord.