/news/coronavirus

De nombreux ajustements aux mesures

Au cours des dernières semaines, le gouvernement Legault a ouvert les restaurants, avant de les refermer. Il a également permis aux gyms d'opérer en zone rouge, mais s’est finalement ravisé.

• À lire aussi: Le masque obligatoire même à l’extérieur

• À lire aussi: Papa n’a pas toujours raison

• À lire aussi: Il se fait tatouer François Legault sur le bras

À compter de lundi, le couvre-feu sera de retour à 20h dans plusieurs villes.

Québec affirme avoir agi vite face aux variants, quitte à changer d'idée.

Pour justifier ces nombreux ajustements, le premier ministre invoque les décisions de la Santé publique, mais affirme assumer la responsabilité de ses décisions 

Une situation normale, selon l’ex-ministre de la Santé, Yves Bolduc.

«On n'a pas toujours tous les éléments et il faut prendre des décisions rapides. La Santé relève du ministre. Le politique ne peut pas se dégager de sa responsabilité», explique le politicien à la retraite

Il faut aussi prendre en considération que l'adhésion aux mesures s'effrite dans la province.

Et le virus ne semble pas avoir dit son dernier mot.

François Legault sait qu'il n'en est pas à sa dernière décision difficile

«Bernard Landry disait : si tu veux te faire aimer, fais pas de politique, achète-toi un chien. Ça fait partie de la job», affirmait François Legault en point de presse, jeudi.

Dans la même catégorie