/news/currentevents

Le chef présumé d’un réseau de proxénétisme arrêté à Punta Cana

PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

La justice a démontré une fois de plus qu’elle a le bras long: un présumé proxénète montréalais en cavale depuis plus de deux ans a récemment été arrêté à Punta Cana, en République dominicaine, où il se cachait sous une fausse identité.

Verdieu Registre Junior, 32 ans, a pu être rapatrié au Canada au cours des derniers jours avec la collaboration d’Interpol et de la Gendarmerie royale du Canada.

Il a comparu vendredi au palais de justice de Montréal sous des accusations de proxénétisme, de recel et d’usage d’un faux passeport.

L’enquête menée par l’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme (EILP) a permis d’établir que le suspect serait à la tête d’un «important réseau de prostitution opérant au Québec et dans plusieurs autres provinces canadiennes».

En 2018, les forces de l’ordre avaient effectué des perquisitions dans le cadre d’une enquête ciblant Verdieu Registre Junior. Les policiers avaient alors saisi plus de 200 000 $ en argent comptant et des bijoux dont la valeur était estimée à plus de 100 000 $.

Le présumé proxénète était ensuite parvenu à quitter le pays sous une fausse identité.

L’EILP a prévenu qu’elle poursuivait son enquête dans ce dossier et que «d’autres arrestations sont à prévoir concernant des individus ayant collaboré au réseau de prostitution mis en place» par l’accusé.

Jusqu’à maintenant, les autorités ont réussi à identifier plusieurs victimes qui se seraient prostituées pour le compte de Verdieu Registre Junior.

La police invite toute personne qui aurait pu être victime de ce proxénète ou l’un de ses présumés acolytes à communiquer avec Info-Crime, au 514 393-1133 ou avec le 911.