/regional/troisrivieres/mauricie

Le maire de La Tuque déclaré inéligible

La légitimité du maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, est à nouveau remise en question. Après le directeur général des élections du Québec (DGEQ) en 2020, c'est au tour du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH) de se prononcer.

• À lire aussi: Le maire de La Tuque remis en question

Dans une correspondance adressée à Ville, le ministère est formel: l'actuel maire de La Tuque, un citoyen de la municipalité voisine de La Bostonnais, serait en situation d'illégalité s'il briguait à nouveau la mairie en novembre prochain.

Au cœur du litige se trouve le lieu de résidence de M. Tremblay, qui chevauche les deux municipalités. Le MAMH endosse les conclusions de l'enquête du DGEQ. Ce dernier avait statué que puisque la résidence du maire se situe clairement du côté de La Bostonnais, il était inéligible à poser sa candidature en 2017.

Dans sa lettre, le sous-ministre des Affaires municipales, Frédéric Guay, avertit M. Tremblay: «Je considère que vous êtes avisé des implications inhérentes au fait de vous porter candidat et d’être élu au conseil municipal de la Ville de La Tuque à l’automne 2021, sans y être éligible. Je compte sur votre collaboration pour prendre les décisions qui s’imposent en respect du cadre légal applicable». Si le principal intéressé n'a pas voulu commenter, par voie de communiqué, la Ville dit explorer ses options juridiques.

De leur côté, les anciens adversaires politiques du maire Tremblay ne s'étonnent pas de la correspondance du ministère, bien qu'ils trouvent qu'elle arrive un peu tard.

«On me dit quatre ans plus tard, toi Michel, qui s'est présenté légalement, tu as perdu contre un gars, qui lui, n'était pas légal», s'est désolé Michel Pronovost, candidat malheureux à la mairie de la Ville en 2017.

Pour l'instigatrice d'une pétition demandant la destitution du premier magistrat Tremblay, rien n'est encore joué. Le maire pourrait réserver encore des surprises, avance ainsi Lucie Fortin.

Pierre-David Tremblay avait déjà manifesté son désir de briguer à nouveau le poste de maire de La Tuque lors des élections de novembre. L'histoire reste à suivre.