/regional/estduquebec

PAL Airlines contribue à faire oublier Air Canada dans l’Est-du-Québec

L'Est-du-Québec se remet lentement, mais sûrement du retrait d'Air Canada sur son territoire.

Depuis l'été dernier, d'autres compagnies ont pris la relève. La dernière en lice est PAL Airlines, qui va permettre à la région de retrouver plusieurs liaisons perdues.

«On est très heureux de voir que des connexions qui avaient disparu, entre autres vers Baie-Comeau, Ottawa, l'Abitibi-Témiscamingue, Gaspé, les Îles-de-la-Madeleine, sont de retour», a lancé vendredi la directrice générale de l'Aéroport régional de Mont-Joli, Chantal Duchesne.

À partir du 31 mai, le transporteur ajoutera cinq destinations dans l'Est-du-Québec, soit Baie-Comeau, Saint-Augustin, La Romaine, Gaspé et les Îles-de-la-Madeleine.

«L'aéroport, c'est un outil de développement économique, mais aussi un outil pour donner des services à la population. Donc là, on se retrouve avec un meilleur service, c'est l'objectif», a ajouté Bruno Paradis, président de la Régie intermunicipale de l'Aéroport régional de Mont-Joli.

À Gaspé, avec l'arrivée de PAL Airlines, il y a désormais deux compagnies pour desservir la région. Une situation qui n'avait pas été vécue depuis des décennies à l'aéroport local.

«Je rêve que les deux demeurent sur notre territoire et que les deux se livrent une certaine compétition, saine, qui pourrait avoir un impact sur le prix des billets d'avion», a souligné à TVA Nouvelles le maire de Gaspé, Daniel Coté.

L’entreprise PAL Airlines se définit comme l’une des plus grandes compagnies aériennes indépendantes opérant dans l’est du Canada. Dès le mois de mai, elle offrira plusieurs escales dans différents aéroports du Québec, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de l'Ontario.