/regional/saguenay

Rio Tinto et Produits forestiers Résolu prêts à mettre l’épaule à la roue

Deux entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean font partie des 13 pôles de vaccination désignés par Québec dans huit régions.

• À lire aussi: Les 13 premières entreprises choisies pour la vaccination

Rio Tinto et Produits forestiers Résolu (PFR) n'ont pas hésité à participer à cet effort collectif.

«On a toujours participé. C'est important. On voit la lumière au bout du tunnel avec ce que l'on est en train d'annoncer. C'est une étape primordiale pour finalement passer au travers de cette pandémie-là», a déclaré vendredi le directeur exécutif des opérations au Québec pour Rio Tinto, Sébastien Ross.

Rio Tinto a déjà amorcé des travaux pour aménager son site de vaccination au Manoir du Saguenay, dans l’arrondissement de Jonquière, qui est le quartier général de l'entreprise au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les travaux sont nécessaires pour permettre de respecter les règles de distanciation de la Santé publique lorsque viendra le temps d’administrer les doses.

L'objectif est d'amorcer la vaccination avant même le début du mois de mai pour immuniser 15 000 personnes à raison de deux doses chacune jusqu'au mois d'août, toujours en respectant la priorité de vaccination qui sera établie par le ministère de la Santé.

Les 4000 travailleurs de Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean pourront profiter de cette clinique ainsi que les membres de leur famille, les partenaires de l'entreprise et la population en général.

Chez Produits forestiers Résolu, une collaboration avec le Cégep de Saint-Félicien a été mise en place pour obtenir la désignation du ministère de la Santé.

L'entreprise fournira les moyens et le collège, l'expertise, avec son corps professoral afin de mener cette opération de vaccination.

PFR hésite entre le Centre Jean-Paul-Darveau et le campus du Cégep de Saint-Félicien comme site de vaccination. L’emplacement sera dévoilé ultérieurement.

La compagnie et le collège espèrent également avoir 30 000 doses entre mai et août pour inoculer 15 000 citoyens.

Le porte-parole de Produits forestiers Résolu, Louis Bouchard, a dit que c'était naturel que l'entreprise donne ce coup de main.

«On ne s’est pas gratté la tête très longtemps. On savait que c'était la bonne chose à faire en tant que citoyen corporatif, mais c'est surtout que l'on veut accélérer un retour à la normale le plus rapidement possible. Le pôle de vaccination qui va être géré par Résolu et le Cégep de Saint-Félicien va être ouvert à l'ensemble de la population. Il va suivre l'ordre des priorités qui est établi par le gouvernement», a indiqué M. Bouchard.

Autant chez Rio Tinto que chez Produits forestiers Résolu, cette participation engendre des coûts, mais dans les deux cas, les compagnies acceptent de les assumer.