/regional/quebec/chaudiereappalaches

Suicide par arme à feu: absolution conditionnelle pour le propriétaire de l’arme

bloc justice liberté

Photo Fotolia

Un homme de Sainte-Justine, dans la région de Chaudière-Appalaches, a obtenu une absolution conditionnelle, vendredi, au palais de justice de Montmagny, pour utilisation négligente d’un pistolet dont s’est servi un de ses camarades pour se suicider.

Parmi les conditions que lui a imposées le juge de la Cour du Québec Steve Magnan, Raphaël Lecours, qui aura 22 ans samedi, devra respecter une probation de trois ans avec un suivi de 18 mois, effectuer 240 heures de travaux communautaires et verser une somme de 10 000$ à un centre de prévention du suicide.

Le 16 décembre 2019, Raphaël Lecours, Michaël Poulin ainsi qu’un troisième jeune homme, Joseph-Raphaël Fortin-Bourque, se rendent dans un endroit désertique, au bout d’une route menant à un champ, munis d’un pistolet 9 mm, afin d’y tirer librement dans une optique de loisir.

Lecours détient un permis pour l'utilisation et le transport du pistolet, mais il lui est interdit de s'en servir légalement à l'extérieur du centre de tir de sa région.

Lecours et Poulin utilisent l’arme à feu à tour de rôle, mais lorsque vient le temps pour leur camarade Joseph-Raphaël Fortin-Bourque d’essayer le pistolet, il fait feu à quelques reprises, puis retourne l’arme contre lui-même et se tire une balle dans la tête. Les policiers découvriront plus tard une lettre dans son manteau évoquant l’intention du jeune homme de mettre fin à ses jours.

«La preuve démontre sans équivoque que la victime s’est enlevé la vie», a affirmé le juge Steve Magnan, lors du prononcé de la sentence. Il a toutefois noté l’aspect gravissime de la faute de Lecours dans cette affaire, mentionnant que celui-ci «avait brisé son contrat avec la société» en utilisant son arme en infraction du permis qui lui était dévolu.

«Il a exposé ses amis à un danger indu, comme le révèle la preuve», a déclaré le magistrat.

SI VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE  

Ligne québécoise de prévention du suicide  

  • www.aqps.info  
  • 1-866 APPELLE (277-3553)                          

Jeunesse, J’écoute  

Tel-jeunes