/news/law

Un Hells condamné à neuf ans de prison

Claude Gauthier était à la tête d’un réseau de trafiquant dans le secteur de Saint-Jean-sur-Richelieu

GEN - CLAUDE GAUTHIER HELLS ANGELS

Photo le Journal de Montréal, Martin Alarie

Tête dirigeante d’un réseau de trafic de drogues, le Hells Angel Claude Gauthier vient d’être condamné à purger neuf ans de pénitencier.  

Le motard qui vient tout juste de fêter ses 53 ans avait été reconnu coupable en novembre 2020 de gangstérisme, complot, trafic de cocaïne et de recel. 

Gauthier avait été arrêté en avril 2019 suite à une enquête baptisée Orque, menée par l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO) dirigée par la Sûreté du Québec. 

Le Hells de Trois-Rivières était le «patron» d’un réseau de trafiquants qui contrôlait et opérait le secteur de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Trois kilos par mois 

Alors que la couronne réclamait 12 ans d’incarcération et la défense six, le juge Claude Leblond a plutôt opté pour une peine de neuf ans. 

«Ce réseau écoulait autour de trois kilos de cocaïne par mois. [...] L’accusé était le décideur de l’organisation», a affirmé le magistrat au palais de justice de Montréal, en dénonçant les ravages causés par cette drogue dans la société. 

Gauthier, déjà incarcéré, a assisté au prononcé de sa sentence en visioconférence. 

En prenant compte la détention préventive et les contrecoups en détention subis à cause de la COVID-19, environ trois ans et demi seront soustraits à la peine du Hells.

Plus de détails à venir...