/news/world

Armes à feu : le vibrant plaidoyer d’une fillette de 7 ans

Une jeune fille de la Caroline du Nord prend la parole pour mettre fin à la violence liée aux armes à feu.

Le 30 mars dernier, Zionna a été atteinte à la poitrine lors d’une fusillade qui a éclaté à l’extérieur de sa maison.

Sa mère Kierra affirme qu’elle a d’abord cru avoir entendu un pétard ou un ballon qui éclate. Elle a ensuite réalisé que c’était son enfant qui venait d’être atteinte par une balle. 

«Tout a arrêté pendant une seconde. J’ai paniqué alors que Zionna est demeurée calme», a témoigné la mère de la fillette.

Le foie, les poumons et des côtes de Zionna ont été endommagés.

Désormais rétablie, la jeune fille de 7 ans tient à envoyer un message à toute personne impliquée dans un événement violent impliquant des armes à feu.

«Je pense qu’ils doivent arrêter, parce qu’ils risquent de blesser des enfants. Ils m’ont blessée et ils ne doivent plus risquer de faire du mal à d’autres enfants ou d’autres personnes», a déclaré Zionna.

Sa mère, Kierra, pour sa part, a tenu à s’adresser à l’homme accusé d’avoir tiré sur sa fille.

«Vous l’avez traumatisée. Je ne peux plus vivre paisiblement dans ma propre maison à cause de ce que tu as fait», a-t-elle dit.

Zionna et sa maman affirment d’ailleurs être très reconnaissantes envers leur communauté qui les a beaucoup aidées à la suite de la fusillade.

Une campagne de sociofinancement a été lancée sur le site GoFundMe afin de les aider à payer les frais médicaux liés à la blessure de Zionna.

La famille a indiqué son intention de quitter le quartier afin de retrouver un sentiment de sécurité.