/sports/homepage

Canadien : Joel Armia de retour, trios chamboulés

Photo d'archives Martin Chevalier

L’attaquant Joel Armia a pris part à une première séance d’entraînement avec ses coéquipiers du Canadien de Montréal depuis qu’il a contracté la COVID-19, dimanche. L’entraîneur-chef Dominique Ducharme en a profité pour modifier complètement ses combinaisons.

• À lire aussi: Le CH met le feu au derrière de Serge Savard

• À lire aussi: Le Canadien sèchement vaincu par les Jets

• À lire aussi: Le CH déjà en mode séries; Un nouveau défenseur dans la formation

Armia partageait l’aile gauche d’un trio avec Tomas Tatar, en compagnie de Phillip Danault et de Paul Byron. Armia n’a pas joué depuis le 20 mars, soit depuis que son nom, tout comme celui de Jesperi Kotkaniemi, avait été placé sur la liste de COVID-19 de la Ligue nationale de hockey.

«Ça fait toujours du bien de voir Joel, a dit Jonathan Drouin en vidéoconférence, dimanche. C’est un joueur important. Il l’a été dans le passé pour nous et il l’est encore. J’ai joué avec lui; il a beaucoup de talent et il est très bon pour ramasser les rondelles, aller dans les coins et gagner ses batailles.»

«Il n’est pas loin d’un retour. Ce ne sera pas [lundi], mais ce devrait être dans les matchs qui suivent, a d’ailleurs indiqué Ducharme, qui a confirmé qu’Armia avait contracté la maladie. Il a eu des symptômes, mais ça n’a pas été trop pire. Il n’a pas traversé l’enfer.»

Nouveaux trios

Ducharme a également promu Jake Evans, qui évoluait aux côtés de Tyler Toffoli et de Nick Suzuki. Kotkaniemi pivotait pour sa part une unité complétée par Jonathan Drouin et Josh Anderson, tandis que les vétérans Eric Staal, Corey Perry et Artturi Lehkonen étaient réunis.

Le pilote souhaite ainsi équilibre la vitesse au sein de ses trios.

«Quand tu perds un match comme [samedi], on n’est pas dans notre meilleure séquence et on a besoin de plus de tout le monde. Ce n’est pas juste un, deux ou trois gars, c’est tout le monde. C’est une question de trouver des combinaisons pour utiliser les forces de chacun.»

En défensive, Jeff Petry a retrouvé son partenaire Joel Edmundson, tandis que c’est à Brett Kulak qu’est revenue la tâche d’accompagner Shea Weber. Finalement, Otto Leskinen est demeuré dans le top 6, flanqué d’Alexander Romanov.

Par ailleurs, l’instructeur a indiqué que Carey Price se sent mieux et qu’il devrait être de retour sur la glace au cours des prochains jours.

Le Tricolore a rendez-vous avec les Maple Leafs de Toronto, lundi au Centre Bell. L’équipe tentera de mettre un terme à une série de trois revers. Ducharme n’a pas dévoilé l’identité de son gardien partant.