/news/currentevents

Un décès dans l'incendie d'un HLM pour personnes âgées

Une femme de 80 ans a perdu la vie et six autres personnes ont dû être transportées à l’hôpital, dimanche matin, dans la foulée d’un incendie qui a éclaté dans un édifice abritant des dizaines de personnes âgées, dans l’arrondissement du Sud-Ouest, à Montréal.

Capture d'écran/TVA Nouvelles

Les flammes ont pris naissance vers 9 h dans les Habitations Angers, un bâtiment de l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM), situé sur la rue Galt, offrant 105 logements à loyer modique à des personnes âgées, selon sa fiche technique disponible sur le site de l’OMHM.

Les pompiers ont dû se mobiliser massivement et rapidement pour évacuer environ 90 familles, incluant certains résidents qui étaient pris sur leur balcon. Certaines des personnes qui habitent l’endroit sont à mobilité réduite, ce qui a compliqué le travail des pompiers.

Photo Agence QMI, THIERRY LAFORCE

 

Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) a finalement confirmé, en milieu de journée, qu’une femme habitant sur place a perdu la vie au cours du sinistre.

Urgence-santé avait auparavant indiqué que ses ambulanciers avaient examiné 13 résidents secoués par l’incendie, dont certains ont dû être traités pour inhalation de fumée. Du nombre, sept avaient été transportés dans les hôpitaux des environs, dont une en arrêt cardio-respiratoire, avait expliqué Sylvain Lafrance, porte-parole pour Urgence-santé.

«Il y avait de la boucane noire. On est descendu dans les escaliers, mais ce n’était pas respirable. On s’est mis un masque [...] et on aidait ceux qui avaient de la misère à descendre. Il y en a plusieurs qui sont en chaise roulante», a raconté à TVA Nouvelles une femme qui a dû évacuer l’immeuble.

Photo Agence QMI, THIERRY LAFORCE

«Je me lève, je regarde et je vois de la boucane noire autour de la porte, qui entrait dans mon logement. C’est pas une niaiserie, là. J’ai pogné mon téléphone et j’ai appelé les pompiers», a raconté un autre résident qui a vécu de près l’incendie.

Des membres de la Croix-Rouge et des autobus ont été déployés sur place pour porter assistance aux résidents évacués.

La ministre des Aînés, Marguerite Blais, s’est aussi rendue sur place pour constater les dégâts, tout en demeurant en contact avec sa collègue Andrée Laforest, ministre de l’Habitation.

«Sur les 112 locataires, il y en a 90 qui seront relocalisés. Ce soir, tout le monde va dormir à l’hôtel. Par contre, les gens, sauf sur les étages supérieurs [...], vont pouvoir aller récupérer des affaires, des effets personnels, une personne à la fois», a détaillé Mme Blais en point de presse impromptu.

COURTOISIE

«C’est toujours triste. [...] Notre maison, notre résidence, notre logement, c’est notre sanctuaire, c’est notre lieu. Quand on perd tout, on est démuni», a poursuivi la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

Le premier ministre François Legault a aussi réagi, sur Twitter, en offrant ses condoléances aux proches de la victime.

Le feu a pris naissance au sixième étage de l’édifice qui en compte sept. Les flammes, qui seraient probablement dues à un appareil de cuisson, ont finalement été maîtrisées en fin d’avant-midi.

 

Les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) prêteront main-forte à leurs collègues du SIM pour déterminer la cause exacte de cette tragédie.

Le brasier a nécessité le déclenchement d’une cinquième alarme. Quelque 150 sapeurs ont ainsi été mobilisés pour participer à l’évacuation et combattre les flammes.

Le brasier a nécessité le déclenchement d'une cinquième alarme. Quelque 150 sapeurs ont ainsi été mobilisés pour participer à l'évacuation et combattre les flammes.