/news/society

La saison des feux de forêt a commencé au Québec

Department of Environment and Natural Resources/Handout/QMI Agency

Les Québécois doivent redoubler de vigilance alors que la saison des feux de forêt a commencé plus tôt cette année dans la province, en raison de l’arrivée précoce du printemps.

• À lire aussi: Des élus craignent que la SOPFEU veuille éteindre sa base de Maniwaki

• À lire aussi: Le feu de forêt dans les Chic-Chocs «contenu»

• À lire aussi: Chute-des-Passes: le feu de forêt officiellement éteint

«Souvent les gens pensent que la grosse saison des feux c’est un peu plus tard, mais le printemps c’est la saison où il a le plus d’incendies, c’est souvent des plus petits incendies, mais plus proche des propriétés», a notamment expliqué Stéphane Caron, coordonnateur à la prévention et aux communications de la Société de protection des forêts contre le feu (SPOFEU), en entrevue à LCN dimanche.

Près de 28 incendies de forêt ont déjà été recensés depuis le début du mois d’avril, représentant un taux quatre fois plus élevé qu’à l’habitude, a-t-il soutenu.

Le coordonnateur de la SOPFEU a également rappelé l’importance de se renseigner sur les restrictions en vigueur dans chaque municipalité.

«Il n’y a pas d’interdiction provinciale de faire des feux [...] Chaque municipalité peut interdire de faire des feux à ciel ouvert selon leur propre géographie et leur propre température et il y a beaucoup de municipalités qui l’interdisent», a-t-il souligné.

Stéphane Caron a par ailleurs recommandé de ne pas brûler les déchets et de faire plutôt du compostage, de la collecte des résidus verts ou encore se rendre directement à l’écocentre.

«Il y a des solutions de rechange sécuritaires et évidemment écologiques», a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie