/news/society

Une chanson pour la cause de l’autisme

Un enseignant du secondaire a écrit une chanson pour mettre de l'avant les défis avec lesquels vivent les personnes autistes.

La chanson intitulée «Le métronome», qui est interprétée par Christian-Marc Gendron, est une pièce sur la vie du point de vue d'un jeune autiste.

C'est aussi un projet de coeur pour l'auteur-compositeur Frédéric Desjardins qui côtoie fréquemment des jeunes autistes au travail.

Il souhaite que son projet suscite la discussion sur l'autisme dans les écoles avec les jeunes. C’est d’ailleurs un de ses jeunes qui lui a inspiré la chanson.

«C'est un passionné d'astronomie, donc. Puis, il venait souvent me parler d'astronomie. Donc, je me suis attaché beaucoup à lui, puis je l'ai pris un petit peu en exemple pour écrire autour de l'autisme», explique M. Desjardins.

«Les personnes autistes, généralement, elles sont vraiment besoin d'une routine. Elles sont vraiment accrochées à une routine. Donc, le métronome, c'est tout de suite la chose qui m'est venue en tant que musicien aussi», ajoute-t-il au sujet du titre de la chanson.

De son côté, le président de la fondation Autisme Québec, Richard Marcoux, souhaite sensibiliser la population sur certains points face à la réalité des jeunes autistes et leur famille.

«Ne jamais employer le mot "normal", "mon enfant est normal". Non, non. On va plutôt dire "neurotypique". Il y a rien qui fait plus mal à une famille qui a une personne autiste d'entendre: "Moi, mon enfant est normal"», dit-il.

Le projet servira aussi à amasser des fonds pour la fondation Autisme Québec. Un site web au nom de la chanson, lemetronome.ca, a été créé pour faire votre don.