/news/law

Arrestation pour meurtre: Un homme accusé d'avoir tué sa conjointe

Un homme âgé de 46 ans devrait comparaître mardi à La Malbaie, dans Charlevoix, sous une accusation de meurtre au second degré en lien avec le décès de sa conjointe.  

• À lire aussi: Marche contre la violence faite aux femmes: «on fait face à une pandémie de l’ombre»

• À lire aussi: Un 8e féminicide au Québec

• À lire aussi: Dénoncer la violence conjugale pas à pas

Le drame est survenu le 18 mars dernier. Il s’agirait du 9e féminicide en 2021 au Québec. 

Le 12 avril, après quelques semaines d’enquête, la Sûreté du Québec a procédé à l’arrestation de l’individu de Notre-Dame-des-Monts en lien avec le décès de Carolyne Labonté, 40 ans. En couple, le suspect et la victime habitaient à la même adresse. 

Selon la SQ, Éric Levasseur comparaîtra mardi par visioconférence. Au moment de son arrestation pour homicide, le suspect était déjà détenu depuis le 26 mars pour un dossier antérieur de possession non autorisée d’une arme à feu. Son enquête sur remise en liberté était initialement prévue mardi. 

Un crime   

Le 18 mars dernier, les policiers de la MRC de Charlevoix-Est ont été appelés à se rendre dans une résidence de la rue principale, à Notre-Dame-des-Monts, relativement au décès inexpliqué de la femme. Quelques jours plus tard, l’enquête a pris une tournure différente. 

L’expertise de la scène, le résultat de l’autopsie et le résultat de l’analyse de la balistique ont permis de conclure que Carolyne Labonté a été victime d’un homicide.

Levasseur possède des antécédents criminels en matière de vol et de stupéfiants. En 2008, il avait signé un engagement de ne pas troubler l’ordre public, en lien avec une accusation d’agression armée. 

Depuis un an, l’épidémie des violences envers les femmes a fait une douzaine de victimes au Québec. Huit féminicides sont survenus au Québec depuis le début de l’année 2021. Le dernier serait survenu au début du mois d’avril. Une femme trouvée morte à Ivujivik aurait été tuée par son conjoint, a confirmé la SQ. 

À leur domicile   

En 2019, Éric Levasseur et la victime Carolyne Labonté avaient vécu une troublante introduction par effraction à leur résidence. Les médias locaux avaient raconté leur cauchemar qui impliquait alors des enfants. 

Un homme aurait alors tout cassé à l’aide d’une machette, tuant même leur animal de compagnie. 

Dans ce dossier, la police avait procédé à l’arrestation d’Ulric Tremblay, un homme « tenant des propos menaçants et possédant une arme blanche » dans les rues de Notre-Dame-des-Monts.