/regional/saguenay

AstraZeneca: le Saguenay-Lac-Saint-Jean veut recevoir des doses

 Les rendez-vous pour recevoir le vaccin d’AstraZeneca s’envolent au Saguenay-Lac-Saint-Jean, à tel point que la région aimerait recevoir davantage de doses.

• À lire aussi: La COVID-19 se répand partout au Bas-Saint-Laurent

• À lire aussi: «Ça arrive enfin, après tous ces mois!»

• À lire aussi: Un vaccin pour les plus de 55 ans, les hôpitaux toujours sous tension

Les 150 rendez-vous ajoutés à 6 h lundi matin pour les personnes âgées de 55 ans et plus ont ainsi trouvé preneur en quelques minutes seulement, et ceux qui ont réussi à s'inscrire ont pu se faire vacciner au cours de la journée.

Face au succès de cette offre de vaccination, la ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, entend faire pression sur son gouvernement pour obtenir des doses supplémentaires.

«Avec les 35 000 à 40 000 vaccins qu'on a reçus dernièrement, on a pu vacciner énormément, a-t-elle affirmé. On veut continuer dans ce sens-là donc c'est ce que je vais demander.»

Une initiative qui est également saluée par le directeur régional de la campagne de vaccination, Marc Thibeault.

«Je le demande, mais dans le respect des autres régions. Tout le monde veut vacciner donc je ne veux pas qu'on vole des vaccins à personne. Je veux juste recevoir les vaccins qui nous sont dus et un peu plus si les gens ne sont pas capables de les passer ailleurs. Il ne faut surtout pas perdre ces vaccins-là.»

Cette offre de vaccination rapide est effective jusqu'au 19 avril prochain, uniquement à la clinique de Jonquière pour l'instant.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a par ailleurs atteint la moyenne provinciale en ce qui a trait à sa couverture vaccinale, étant située autour de 23% lundi matin.

«On était 4% derrière la moyenne en début de semaine dernière donc on a vraiment fait un blitz incroyable», a spécifié M. Thibeault.

Des pharmaciens mis à contribution

La vaccination pourrait aussi commencer dès mercredi dans certaines pharmacies de Saguenay.

Les pharmaciens propriétaires David Lapierre et Éric Tremblay, qui possèdent quatre succursales Familiprix à Chicoutimi, ont eu la confirmation qu'ils allaient recevoir leur première livraison mardi.

Une équipe destinée à la vaccination a alors été formée pour se déplacer d’une succursale à l'autre, en fonction du calendrier établi.

Seules des doses du vaccin AstraZeneca seront toutefois envoyées dans un premier temps, afin de vacciner les personnes âgées de 55 ans et plus.

«C'est un gros défi de pouvoir continuer à opérer, à faire ce qu'on fait habituellement, en plus d'ajouter à ça une participation à une campagne de vaccination, mais c'est stimulant, a précisé le pharmacien, David Lapierre. On attend une centaine de doses pour commencer. On débute lentement pour s'assurer que tout est correct sur le point de la logistique et par la suite, on va accélérer la cadence.»

Le pharmacien s’attend cependant à recevoir des doses du vaccin Moderna à la fin du mois d’avril.

M. Lapierre a par ailleurs rappelé qu'il est inutile de téléphoner directement à la pharmacie pour prendre rendez-vous, la procédure devant se faire sur le site Clic Santé comme pour les autres vaccins.

Dans la même catégorie