/news/coronavirus

Plus de 4400 cas en Ontario, les écoles fermeront

L’Ontario a annoncé, lundi, la fermeture de toutes ses écoles et le retour de l’enseignement à distance pour tous les élèves afin de lutter contre la troisième vague.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: La vaccination en pharmacie très populaire en Estrie

• À lire aussi: AstraZeneca: le Saguenay-Lac-Saint-Jean veut recevoir des doses

Les enfants de toute la province ne reviendront donc pas en personne à l’école la semaine prochaine. Ceux-ci sont présentement en semaine de relâche, qui avait été repoussée de mars à avril cette année.

«C'est un risque que je ne prendrai pas. Personne ne veut voir les enfants à l'école plus que moi, mais avec la COVID qui se répand comme un feu de forêt, on ne peut pas être trop prudent», a commenté le premier ministre Doug Ford en dévoilant la nouvelle mesure.

La mesure demeurera en vigueur indéfiniment et les enfants pourront retourner en classe au fur et à mesure de l’amélioration de la situation épidémiologique dans leur région respective, a précisé le gouvernement.

Des écoles de certains secteurs, comme Toronto ou la région de Peel, avaient déjà opté pour l’enseignement à distance au cours des derniers jours.

L’Ontario est confronté à une troisième vague particulièrement virulente, alimentée par les variants de la COVID-19. Lundi et dimanche, la province a annoncé des nombres record avec plus de 4400 cas détectés chaque jour, tandis que plus de 600 personnes se trouvent aux soins intensifs dans la province.

«Faite vous vacciner. J’ai eu le mien vendredi. C’est comme ça qu’on va pouvoir ramener les enfants et les professeurs dans les écoles», a appelé M. Ford.

La décision de fermer les écoles a pris par surprise, d’autant plus que le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, rejetait encore récemment cette idée en appelant les Ontariens à ne pas céder à la peur.

«Encore hier, le ministre Lecce écrivait aux parents pour leur dire que toutes les écoles publiques demeureraient ouvertes après la pause d’avril. Le lendemain, Doug Ford les ferme pour des semaines. Ce combat entre Doug Ford et son ministre de l’Éducation met les enfants et le personnel scolaire à risque, et M. Lecce devrait être renvoyé pour ça», s’est insurgé le chef du Parti libéral de l’Ontario, Steven Del Duca, par communiqué.

La veille, M. Lecce avait publié une lettre ouverte dans laquelle il assurait que le gouvernement travaillait à «assurer la sécurité des écoles et garder ces dernières ouvertes», et qu'éviter leur fermeture demeurait une «priorité».

Rappelons que l’Ontario se trouve déjà, pour quatre semaines, sous un ordre de demeurer à la maison qui interdit les sorties non essentielles depuis jeudi dernier. Seules les sorties pour le travail, l’école, la santé, l’épicerie ou pour prendre une marche, par exemple, sont autorisées, tandis que pratiquement tout est fermé dans la province, y compris les commerces de détail jugés non essentiels.

Statu quo

Le Québec, de son côté, a aussi publié des données similaires à la veille avec 1599 nouveaux cas et deux décès de plus. Par contre, les hôpitaux ont aussi continué à se remplir (630 patients, +22) dans la province, y compris aux soins intensifs (142 patients, +3).

En parallèle, la campagne de vaccination se poursuit avec l’arrivée prévue d’un peu plus de 400 000 doses des vaccins de Pfizer et Moderna cette semaine.

Du côté de l'Ouest, le virus a continué à se répandre pratiquement au même rythme que la veille avec 114 cas au Manitoba, 299 cas et 1 décès en Saskatchewan et 1136 cas et 5 décès en Alberta. La Colombie-Britannique a quant à elle rapporté 3 289 nouvelles infections au cours des trois derniers jours et 18 décès.

En Atlantique, le Nouveau-Brunswick a continué à cumuler le plus grand nombre d'infections avec 10 de plus, contre sept en Nouvelle-Écosse et trois sur l'Île-du-Prince-Édouard.

La situation au Canada

Ontario: 391 009 cas (7567 décès)

Québec: 327 982 cas (10 744 décès)

Alberta: 162 038 cas (2018 décès)

Colombie-Britannique: 112 829 cas (1513 décès)

Saskatchewan: 36 604 cas (455 décès)

Manitoba: 35 327 cas (949 décès)

Nouvelle-Écosse: 1775 cas (66 décès)

Nouveau-Brunswick: 1732 cas (33 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 1030 cas (6 décès)

Nunavut: 395 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 165 cas

Yukon: 74 cas (1 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 43 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 071 016 cas (23 356 décès)