/regional/sherbrooke/centreduquebec

Des admissions retardées à l’École nationale de police du Québec

Si le nombre d’inscriptions aux programmes de techniques policières est en forte augmentation aux cégeps de Sherbrooke, de Trois-Rivières et de Rimouski, l’École Nationale de police du Québec à Nicolet, dans le Centre-du-Québec, peine à répondre à la demande.

Les finissants des différentes techniques policières dispensées dans un des 12 établissements d’enseignement collégial du Québec devront ainsi patienter entre 8 et 12 mois avant d’être admis à Nicolet en raison de la pandémie de COVID-19.

Et ce n’est pas la première fois que l’École nationale de police du Québec est contrainte aux mesures sanitaires, les cadets ayant déjà dû être confinés pendant la session d’automne dernier.