/news/currentevents

EN IMAGES | Vieux-Montréal: couvre-feu à 20h sous haute tension

De violents affrontements ont éclaté entre récalcitrants aux mesures sanitaires et policiers dès l’arrivée du couvre-feu dimanche soir après un week-end de débordements dans les parcs.

Photo Martin Alarie

Des centaines de personnes, la plupart sans couvre-visage, se sont rassemblées illégalement peu avant 20 h à la place Jacques-Cartier, dans le Vieux-Port de Montréal.  

« Fuck Legault, non au couvre-feu, et liberté », scandaient des manifestants en faisant éclater des feux d’artifice.

Des policiers font respecter la distanciation sociale au parc Jeanne-Mance.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Des policiers font respecter la distanciation sociale au parc Jeanne-Mance.

Ils ont aussi brisé des bancs, mis le feu à des poubelles en plus de fracasser plusieurs fenêtres de commerçants, selon ce qu’a pu observer Le Journal sur place.

« C’est la pire chose qu’on pouvait nous faire pendant la pandémie et c’est arrivé ce soir », déplore Sanjay Veama, propriétaire de la boutique Légende.

« Ça fait un an qu’on en arrache, et là, il arrive ça. C’est la cerise sur le sundae », laisse tomber Moshe Simhon, du magasin NRJ Jeans.

Photo Martin Alarie

Plusieurs protestataires portaient des gilets pare-balles. Un caméraman s’est même fait agresser physiquement par un manifestant.

Un manifestant au Vieux-Port de Montréal s’est fait maîtriser par de nombreux agents du SPVM.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Un manifestant au Vieux-Port de Montréal s’est fait maîtriser par de nombreux agents du SPVM.

Une heure à peine après le début du rassemblement, la police tentait difficilement de disperser la foule. 

Photo Martin Alarie

Policiers aux aguets  

Selon nos observations, la manifestation anti-mesures sanitaires a surpris les policiers de Montréal.

Ceux-ci étaient plutôt présents en grand nombre dans les parcs afin de surveiller l’entrée en vigueur du couvre-feu, qui s’est finalement déroulée dans le calme.  

Plusieurs débordements cette fin de semaine semblaient les avoir incités à accentuer leur présence dans ces endroits.

Photo Martin Alarie

D’ailleurs, le parc Jeanne-Mance a été évacué vendredi, vers 20 h 30, en raison de nombreux rassemblements. Le lendemain, les policiers ont dû disperser à nouveau des gens au parc Lafontaine.

Or, le temps froid et la fin du week-end ont aidé au respect des règles sanitaires dans les parcs dimanche.

Photo Martin Alarie

Sur le flanc du Mont-Royal, les joueurs de tam-tam ont ramassé leurs instruments dès 19 h, malgré un après-midi marqué par de nombreuses contraventions données.

« On a respecté la distanciation et le port du masque, mais il y a eu quelques arrestations. [Les policiers] font leur job et moi, j’ai fait la mienne pour que tout aille bien », lance Charles Emond, alors qu’il quittait le parc Jeanne-Mance accompagné par son ami.

« On vient de l’Ontario. On pensait que le couvre-feu arrivait à 22 h ce soir », a dit Ariane avant de remballer son haut-parleur et de quitter les lieux.  

Le Vieux-Port de Montréal a été le théâtre de scènes disgracieuses hier soir avec du saccage à quelques endroits.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Le Vieux-Port de Montréal a été le théâtre de scènes disgracieuses hier soir avec du saccage à quelques endroits.

Experts inquiets  

Ces relâchements et la montée des variants préoccupent toujours les experts, alors que les jeunes sont davantage touchés par les nouvelles infections. 

« C’est désespérant. [...] Je travaille avec des gens qui sont épuisés de donner tout le temps, leur 120 %, qui n’en voient pas le bout », s’est indigné le Dr François Marquis, chef des soins intensifs de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, en entrevue à TVA Nouvelles, dimanche.