/news/coronavirus

Le Québec est la seule place où il est permis de casser des vitres

La manifestation contre le couvre-feu qui s’est déroulée, hier soir dans le Vieux- Montréal, et qui a tourné en affrontements avec les forces de l’ordre ainsi qu’en saccage irrite Mario Dumont.

• À lire aussi: EN IMAGES | Vieux-Montréal: couvre-feu à 20h sous haute tension

• À lire aussi: Sept personnes arrêtées

«Probablement que les gens [les casseurs] sont déjà à la maison, qu’il n’y en a plus un en prison. C’est jamais assez vite pour les relâcher. Celui qui songe à faire de la casse dans une émeute, c’est quoi son premier réflexe : les autres avant s’en sont sortis et il n’arrive jamais rien», fait valoir notre chroniqueur politique. 

Vitrines cassées, poubelles en flammes, bris de mobilier urbain; les commerces y ont goûté alors que les commerçants peinent à joindre les deux bouts.

«C’est une chose dont je me plains depuis des années. Au Québec, c’est une des seules places dans le monde où c’est permis de casser des fenêtres», lâche Mario Dumont. 

*** Voyez l’intégrale de sa chronique dans la vidéo ci-haut