/sports/homepage

Natation artistique: deux entraîneuses autorisées à revenir

PANAM-2019-ARTISTIC SWIMMING-CAN

Photo d’archives, AFP

La fédération canadienne de natation artistique a annoncé lundi la levée des suspensions provisoires dont faisaient l’objet les entraîneuses Meng Chen et Leslie Sproule. 

• À lire aussi: Natation Artistique Canada: congé personnel pour l’entraîneur-chef

• À lire aussi: Suspension pour deux coachs visées par l’action collective

• À lire aussi: Natation artistique: une lettre ouverte pour réclamer du changement

Dans un communiqué, Natation artistique Canada a précisé avoir rejeté une plainte lui ayant été signalée, car «aucune des parties concernées n’a indiqué qu’elle était disposée à procéder à titre de plaignante dans le cadre d’une enquête de sport sécuritaire». Chen et Sproule avaient été suspendues après la demande d’autorisation d’une action collective déposée le 9 mars par cinq anciennes nageuses de la formation nationale, soit Erin Willson, Chloé Isaac, Gabriella Brisson, Gabrielle Boisvert et Sion Ormond.

Celles-ci prétendent avoir été victimes de harcèlement, d’abus et de négligence. Leur procédure visait aussi l’entraîneur-chef Gabor Szauder, qui a pris un congé temporaire pour attendre la décision d’un panel disciplinaire. Cependant, la fédération nationale a déjà tenu à défendre son dirigeant, comme l’avait mentionné au «Journal de Québec» sa directrice générale Jackie Buckingham.

«Que ce soit les athlètes, les entraîneurs, les administrateurs et les bénévoles, les gens en place sont les meilleurs pour nous permettre de passer à travers cette période difficile, avait-elle déclaré. Nous avons appris beaucoup au cours de la dernière année au sujet de la direction que nous voulons prendre et nous sommes conscients des aspects que nous devons améliorer et toutes ces connaissances seraient perdues si on procédait à un changement», avait-elle dit.

Chen et Sproule ont été en poste respectivement de 2012 à 2017 et en 2017-2018.

Dans la même catégorie