/finance/homepage

Nouveau report de la reprise des vols chez Porter

PE PORTER AIRLINEs

Clifford Skarstedt/Peterborough

Confronté à une troisième vague de la COVID-19 qui amène les provinces à battre de nouveaux records d'infections, Porter Airlines a dû se résoudre à repousser, une fois de plus, la date de reprise de ses activités. 

Précédemment annoncé pour le 19 mai, le retour dans le ciel des avions du transporteur basé à Toronto est désormais prévu pour le 21 juin. Ce faisant, Porter Airlines reprendrait ses activités 15 mois, jour pour jour, après avoir dû les suspendre en mars.

L'entreprise spécialisée sur les vols entre le Canada et les États-Unis fonde ses espoirs sur une réouverture de la frontière aux déplacements non essentiels, dans la foulée de la progression de la vaccination, plus avancée au sud de la frontière qu'au nord.

«Nous nous tournons vers l'été et nous nous préparons à la possibilité que certaines restrictions de voyage soient assouplies. Nous amorcerons le processus de reconstruction de nos activités dès que les conditions le permettront en fonction des décisions gouvernementales», a commenté le président-directeur général de Porter Airlines, Michael Deluce.

Porter Airlines n'est pas le seul transporteur contraint de clouer ses avions au sol. Au Québec, Air Transat a aussi dû se résoudre à faire de même à la demande du gouvernement qui a demandé que les voyages d'agrément vers les destinations soleil soient suspendus, ce qui a amené l'entreprise à cesser ses opérations jusqu'au 14 juin.