/news/politics

630 M$ pour l'industrie des oeufs et du poulet

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Ottawa a dévoilé mardi un plan d’aide chiffré à 630 millions $ sur une décennie destiné aux producteurs d’œufs et de volaille qui subissent les contrecoups de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP).

Le montant sera versé à 4 800 producteurs de poulet, de dindon et d’œufs du pays afin de moderniser leurs installations et d’améliorer leur compétitivité, a indiqué dans un communiqué le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Les sommes allouées aux producteurs seront ajustées en proportion de la capacité de production. Ceux-ci devront soumettre leur projet au gouvernement avant de pouvoir toucher les fonds.

Les projets admissibles «comprennent notamment la construction de nouvelles granges ou la modernisation d’équipement comme les systèmes d’alimentation, d’abreuvement, d’éclairage, de ventilation, de chauffage et de confort qui favorisent l’économie d’énergie et réduisent l’empreinte environnementale», a précisé le ministère.

Ottawa financera les projets acceptés à une hauteur maximale de 70 %, mais étendra la somme versée jusqu’à 85 % pour les jeunes agriculteurs dans le but «d’assurer un avenir prospère aux exploitations agricoles canadiennes».

Les agriculteurs pourront soumettre leurs projets au Programme d’investissement à la ferme pour la volaille et les œufs avant le début de l’été.

Une enveloppe supplémentaire de 36,5 millions $ sur dix ans sera accordée au aux Éleveurs de dindon du Canada et 25 millions $ aux Producteurs de poulet du Canada afin de développer leur marché respectif en soulignant mettant en valeur leur provenance.

Les trois organisations représentants les producteurs d'œufs, de poulet et de dindon ont réagi en remerciant la ministre Bibeau, tout en soulignant qu'une autre enveloppe est attendue.

«Nous avons hâte de poursuivre ce travail avec le gouvernement pour remédier aux pertes causées par l'Accord Canada-États-Unis-Mexique», ont-ils souligné

L’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) regroupe pour l’instant six pays des Amériques, d’Asie et de l’Océanie : le Canada, l’Australie, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Vietnam.

La Malaisie, le Brunéi, le Chili et le Pérou n’ont pas encore ratifié l’accord.

L’Accord est entré en vigueur le 30 décembre 2018.