/news/coronavirus

Délestage imminent à Québec

Un médecin d’urgence de Québec craint le pire avec les hospitalisations en soins intensifs qui bondissent rapidement, alors qu’on n’est qu’au début de la troisième vague et qu’un délestage est sur le point de s’amorcer.

Les hausses records de cas des deux dernières semaines commencent à se faire sentir du côté des hôpitaux. Des 22 hospitalisations de plus rapportées dans la province en 24 heures, 12 proviennent de la grande région de Québec. Un cumul de 101 « patients-COVID », dont 24 aux soins intensifs, y sont traités à l’heure actuelle.

Le plus inquiétant est la proportion de ces patients qui se retrouvent en soins intensifs, soit environ 25 %, aussi tôt dans cette vague. 

« Je n’ai jamais vu autant de patients rentrer aux soins intensifs pour la COVID-19 que ce week-end. Il y a vraiment eu un boom », souligne le Dr François Leblanc, intensiviste à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, ajoutant qu’il s’agit seulement de l’impact de la semaine de relâche. 

Plan de délestage 

L’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) et le CHU de Québec réfléchissent à un plan de délestage qui pourrait être mis en place de façon imminente.  

D’après le Dr Leblanc, les infirmières de son établissement font des heures supplémentaires obligatoires depuis ce week-end. On aurait déjà dû entamer un délestage, croit-il, plutôt que de « pousser au bouchon les anges gardiens ».      

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

Au CISSS de Chaudière-Appalaches, une certaine modulation des activités cliniques a commencé en raison de l’ouverture d’une nouvelle unité COVID à l’Hôpital de Saint-Georges, hier. 

Ce débordement des unités de soins réservées au virus aussi tôt dans la vague fait craindre le pire au Dr Leblanc. Surtout que les patients qui se retrouvent aux soins intensifs y seront plus longtemps parce qu’ils sont plus jeunes. 

« Contrairement aux deux premières vagues, là, j’ai peur au triage », insiste l’intensiviste, même si on est encore très loin de cette solution de dernier recours visant à trier qui sera soigné si les soins intensifs sont débordés à plus de 200 % dans la province. 

Baisse de cas  

Soulignons cependant que « seulement » 282 nouveaux cas ont été enregistrés dans la Capitale-Nationale, hier. La situation est encourageante puisque les cas quotidiens ne cessent de diminuer depuis le 8 avril.

Au sud du fleuve, les 173 nouvelles infections représentent une baisse de 30 % par rapport à la veille. 

On recense dorénavant 578 cas liés à l’éclosion au Méga Fitness Gym, soit 72 de plus que vendredi. Celle du Kia Val-Bélair a fait 22 personnes infectées à ce jour.

Du côté du Séminaire Saint-François, 96 élèves et 10 travailleurs ont été déclarés positifs, et on dénombre 51 cas à l’école Pointe-Lévy.

Évolution de la vaccination  

À QUÉBEC (personnes vaccinées)    

Lundi: Plus de 6000* 

Dimanche: 5645 

Samedi: 6128 (record)     

Total en date de dimanche : 161 030 

2000 rendez-vous encore disponibles avec AstraZeneca cette semaine*        

EN CHAUDIÈRE-APPALACHES (personnes vaccinées)    

Dimanche: 2930 

Samedi: 3690 

Total en date de dimanche : 87 753 

Environ 7000 rendez-vous encore disponibles avec AstraZeneca cette semaine*        

*En date de 16 h, lundi. 

Sources : CIUSSS de la Capitale-Nationale et CISSS de Chaudière-Appalaches