/finance/homepage

Est-du-Québec : le retour d’Air Canada bien loin de faire l’unanimité

Le retour d'Air Canada en région ne fait pas l'unanimité dans l'Est-du-Québec, qui a pratiquement été déserté par la compagnie l'été dernier.

Le plan d'aide financière du gouvernement fédéral pouvant aller jusqu'à 5,9 milliards de dollars prévoit qu'Air Canada reprenne les dessertes régionales qui ont été suspendues.

La compagnie aérienne devra donc trouver des solutions pour les aéroports comme Mont-Joli, Baie-Comeau et Gaspé.

Selon l'entente conclue avec le ministère des Finances, la compagnie devra reprendre du service dans la «quasi-totalité des collectivités régionales où le service a été suspendu [...] au moyen de nouveaux accords interlignes avec des transporteurs régionaux tiers».

Une nouvelle qui est assez bien accueillie à l'aéroport de Mont-Joli.

«On va s'appuyer sur les transporteurs aériens déjà présents dans les régions donc ce sera plus une collaboration qu'une concurrence déloyale», a précisé Bruno Paradis, président de la Régie intermunicipale de l'Aéroport de Mont-Joli.

Des doutes 

Pour certains élus, le retour d'Air Canada est, au contraire, inquiétant.

«S'il fallait que cet argent-là, cette subvention-là à Air Canada fasse en sorte que la compagnie débarque avec du dumping comme on l'a vu les années passées pour venir éliminer la concurrence, alors là, on va crier au meurtre, je vous le dis tout de suite», a lancé le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier.

M. Porlier craint que le retour d'Air Canada, peu importe la forme de celui-ci, nuise aux initiatives comme celle de la Coopérative de transport aérien régional (TREQ) qui a pour but de desservir les régions du Québec et de favoriser leur développement.

«J'ai des inquiétudes parce qu'Air Canada n'a jamais bien desservi la région de Baie-Comeau [...] tout ce que la compagnie voulait c'est du marché additionnel pour ses clients internationaux», a souligné le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny.

Selon le maire de Baie-Comeau, il sera important que l'entente prévoie qu'il y ait une desserte par connexion avec Air Canada afin que les vols internationaux soient accessibles à des prix raisonnables pour les citoyens de la Côte-Nord.

Dans la même catégorie