/finance/homepage

Grève des enseignants : l'école à la maison pour des milliers d'élèves

Les 73 000 enseignants du primaire et secondaire seront finalement en grève demain jusqu'à 9h30.

• À lire aussi: Grève des enseignants : Demandes d’ordonnance des commissions scolaires

• À lire aussi: La grève matinale du 14 avril aura lieu dans une majorité d’écoles

• À lire aussi: La grève «de courte durée» des profs contestée devant les tribunaux

Ce moyen de pression a pour but de protester contre l'absence de résultats dans leurs négociations avec le gouvernement Legault. 

Pour une partie des élèves, cette grève entraîne le retour de l’école à la maison pour quelques heures.

Cette grève ajoutait beaucoup de travail aux différents centres de services scolaires qui devaient composer avec l’organisation du transport scolaire, mais aussi des services de garde.

Les centres scolaires ont tenté ce matin de faire annuler cette journée de grève devant les tribunaux, mais cela n’a pas fonctionné.

C’est donc chaque centre de service scolaire qui décidera si les élèves débuteront l’école à 9h31 ou si les cours seront donnés à distance.

«Dans certains milieux le transport scolaire ce n’était pas possible de le retarder ou encore pour les élèves marcheurs, ce n’était plus possible d’assurer leur sécurité parce qu’il n’y avait plus la présence de brigadier scolaire», mentionne Caroline Dupré, PDG de la fédération des centres de services scolaires du Québec.

La meilleure option pour les élèves

Le syndicat a mentionné que l’option de la petite grève était celle qui avait le moins d’impact sur l’apprentissage de l’élève.

«Est-ce qu’on pourrait arrêter de voir l’éducation comme une dépense et la voir comme un investissement et il faut régler cette négociation-là, c’est notre seul moyen de pression», mentionne Josée Scalabrini, présidente de la fédération des syndicats de l’enseignement.

La grève mercredi matin touchera 58 centres de services scolaires au Québec. Rappelons que le syndicat a un mandat de grève qui peut aller jusqu’à cinq journées supplémentaires.