/regional/quebec/quebec

Une route renommée en mémoire du soldat Léo Major à la base de Valcartier

Jocelyn Major/Wikimedia Commons

Une route empruntée quotidiennement par les militaires de la base de Valcartier sera renommée en l’honneur du soldat Léo Major, héros québécois de la Deuxième Guerre mondiale pourtant méconnu de ce côté-ci de l’Océan.

L’annonce doit être faite mardi par le ministre de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, a appris l’Agence QMI. La journée marquera le 76e anniversaire de la libération de la ville de Zwolle, aux Pays-Bas, reprise par les seuls efforts de Léo Major dans la nuit du 13 au 14 avril 1945.

Le tronçon concerné, d’une longueur d’environ 3,4 km, porte actuellement le nom officiel de «rue de Montolieu» et s’étend de la route de la Bravoure au boulevard Valcartier.

L’Assemblée nationale avait adopté à l’unanimité une motion le 11 novembre dernier, jour du Souvenir, présentée par le Parti québécois pour demander à la Commission de toponymie de nommer un lieu symbolique en l’honneur de Léo Major.

Né à Montréal en 1921, celui-ci a grandi dans la métropole québécoise pendant la Grande Dépression et s’est enrôlé dans le régiment de la Chaudière en 1940, peu après le début de la Seconde Guerre mondiale.

Décédé en 2008, il a notamment libéré à lui seul une ville de 50 000 habitants aux Pays-Bas, Zwolle, en faisant peur aux soldats allemands en lançant des grenades dans des maisons inhabitées. Parmi ses autres exploits de guerre : il aurait fait prisonnier 93 soldats allemands en une journée.

Encore aujourd’hui, on souligne ses exploits aux Pays-Bas et pourtant ils restent méconnus, probablement en raison de l’humilité de l’homme qui a commencé à s’ouvrir à leurs sujets dans les années 1970.

L’auteur Luc Lépine y a commencé un livre, paru l’an dernier, dans lequel il revient sur la vie incroyable de Léo Major. Au Journal de Montréal, il disait alors constater un «réveil tranquille» au sujet des héros militaires québécois.

«Ça passe complètement en dessous du radar. Pourtant, on en a eu, des héros! Léo Major a risqué sa vie, il a sauvé la vie de ses chums, il a sauvé la vie des gens de Zwolle, en Hollande», affirmait-il alors.

La cérémonie pour marquer le nouveau nom de la rue de Montolieu devrait avoir lieu le 11 novembre prochain, si les restrictions sanitaires le permettent.