/news/coronavirus

COVID-19: l’Outaouais incapable de reprendre le contrôle

Les autorités sanitaires de l’Outaouais se disent incapables en ce moment de reprendre le contrôle de la situation face à la flambée de COVID-19 qui touche la région, et ce, malgré les mesures spéciales d’urgence imposées par le gouvernement du Québec depuis le 1er avril.

Devant ce constat, les instances régionales n’écartent pas la possibilité de mettre en place des mesures encore plus strictes, y compris des points de contrôle routier entre les différents secteurs de l’Outaouais.

«La situation est passée de critique à très grave. Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir autant de nouveaux cas quotidiens, sans que cela affecte notre capacité [de gérer la crise]», a indiqué la directrice par intérim de la Santé publique en Outaouais, la Dre Brigitte Pinard.

Jeunes ciblés

La Dre Pinard a durci le ton mercredi en conférence de presse à l’égard de certains groupes qui font fi des consignes sanitaires, pointant notamment que 75% des nouveaux cas dans la région frappent des personnes de moins de 50 ans. La moyenne d’âge des patients hospitalisés aux soins intensifs de l’unité COVID était d’ailleurs de 49 ans, mercredi.

«Personne n’est à l’abri des complications», a-t-elle précisé, alors que l’inquiétude continue de monter au sein du réseau de santé régional.

L’Outaouais comptait toujours mercredi 109 éclosions et 1168 cas actifs de COVID-19 sur son territoire. De ce nombre, 52 personnes étaient hospitalisées, dont 23 en soins critiques, y compris 5 aux soins intensifs.

«Ce n’est pas le meilleur scénario. Nous devons gagner du temps d’ici à ce que nous ayons une couverture vaccinale [suffisante]», a conclu la Dre Pinard.