/finance/homepage

Étude: la pandémie a des répercussions sur les déclarations de revenus

ARG-REVENU-IMPOTS

Photo Agence QMI

L’aide gouvernementale accordée pendant la pandémie a des répercussions sur les déclarations de revenus 2020 de 58 % des Québécois et de 64 % des Canadiens. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

C’est ce que montre une étude menée par Pollara Strategic Insights pour le compte d’IG Gestion de patrimoine et dont les données ont été rendues publiques jeudi.

Ainsi, près de trois Québécois sur cinq doivent tenir compte des incidences fiscales liées à la COVID-19.

Les résultats montrent que 36 % des Québécois vont demander une déduction fiscale pour travail à domicile par rapport à 46 % des Canadiens.

Plus du tiers des citoyens de la Belle Province vont devoir déclarer des revenus liés à la Prestation canadienne d’urgence (PCU) comparativement à 45 % des Canadiens.

Deux Québécois sur cinq qui ont dû occuper un second emploi pendant la crise sanitaire devront par ailleurs en tenir compte pour leurs impôts 2020. À l’échelle canadienne, c’est plus de 25 % qui sont dans cette situation.

À peine le tiers des répondants estiment avoir une bonne compréhension des incidences fiscales inhérentes à la pandémie.

L’étude d’IC Gestion du patrimoine rapporte également que 97 % des Québécois entendent produire leurs déclarations de revenus avant la date limite du 30 avril, contre 94 % des Canadiens. La moitié va confier toute sa paperasse à un spécialiste par rapport à 35 % des Canadiens.

Enfin, 43 % des sondés disent qu’ils vont tirer profit de toutes les déductions comparé à moins de la moitié des Canadiens.

«Il n’y a pas eu dans l’histoire contemporaine de période des impôts comme la période actuelle. Il n’est donc pas surprenant de constater qu’un grand nombre d’entre nous ne connaissent pas les incidences fiscales de la COVID», a dit Damon Murchison, président et chef de la direction d'IG Gestion de patrimoine.

«Il est essentiel que les particuliers et les propriétaires d’entreprise comprennent mieux les questions d’ordre fiscal afin de pouvoir réduire leurs impôts et profiter pleinement de tous les avantages fiscaux auxquels ils ont droit. Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre, il est important de demander l’aide d’un spécialiste», a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie