/news/currentevents

Faux messages textes de la SAAQ: La SQ épingle deux Montréalais

Bloc Quartier général de la Sureté du Québec SQ

Photo d’archives

Deux Montréalais qui auraient fraudé une quarantaine de personnes à l’aide d’un faux site de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) ont été arrêtés par les policiers de la Sûreté du Québec, jeudi.

Mehdi Edderqi Manar, 25 ans et Hamza Moufid, 23 ans, ont comparu jeudi après-midi, au palais de justice de Montréal, sous divers chefs d’accusation, dont fraude de plus de 5000 $, possession de documents contrefaits et utilisation non autorisée d’un ordinateur.

Selon nos informations, les suspects auraient fait parvenir des messages textes à leurs présumées victimes en se faisant passer pour des représentants de la SAAQ.

«Les victimes étaient invitées à suivre un lien vers un site web frauduleux, d’une société d’État, leur demandant ensuite de fournir des informations confidentielles», a indiqué le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

D’ailleurs, la SAAQ avait déjà mis en garde sa clientèle contre ces tentatives d’hameçonnage sur ses réseaux sociaux.

«Depuis quelque temps, certaines personnes ont en effet reçu un message texte prétendument de la Société de l'assurance automobile du Québec leur disant qu'il est maintenant possible de renouveler son permis de conduire automatiquement. Les fraudeurs utilisent le logo officiel de la SAAQ et plusieurs personnes semblent tomber dans le panneau», avait notamment prévenu la SAAQ l’année dernière.

L’enquête ayant permis l’arrestation de Mehdi Edderqi Manar et de Hamza Moufid a été amorcée au cours de l’année 2019.

Les perquisitions menées par la SQ dans ce dossier ont notamment permis la saisie d’ordinateurs, de fausses cartes d’identité, de téléphones cellulaires et de lecteurs de cartes magnétiques.