/news/society

Les refuges pour animaux en quête de dons

Si la pandémie a créé un engouement pour l’adoption d’animaux dans les refuges, elle a aussi mis un frein aux campagnes de financement, vitales pour ces organismes. 

• À lire aussi: «J.E» | Attention aux chiots importés

À la SPCA de Montréal, les bêtes destinées à l’adoption sont soignées par l’équipe en place. En plus de devoir payer pour ces soins, l’organisme doit nourrir une centaine d’animaux chaque jour. 

Si certaines entreprises, comme la chaîne de magasins pour animaux Mondou, ont mis en place des programmes pour aider les refuges, les besoins sont toujours grands. 

En plus des problèmes de financement, plusieurs intervenants du milieu craignent aussi que la fin de la pandémie ne provoque une hausse des abandons d’animaux puisque les maîtres, de retour au bureau, n’auront plus le temps de s’occuper de leur fidèle compagnon.

Les refuges pour animaux lancent donc aussi un appel à l’adoption responsable afin d'éviter que les animaux ne se retrouvent dans leurs établissements et qu’ils manquent de fonds pour les soigner et les nourrir. 

- D’après les informations de Richard Olivier